Raymond Brouillet se confie à Mémoires de députés

Québec, le 27 novembre 2012 – L’ex-député péquiste de Chauveau de 1981 à 1985 et de  1994 à 2003, M.  Raymond Brouillet, sera l’invité de l’émission Mémoires de députés, les dimanches 2, 9 et 16  décembre  2012, à  19  heures.

Ordonné prêtre séculier en 1959, laïcisé en 1968 et titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université de Louvain en 1970, Raymond Brouillet consacre d’abord sa carrière à l’enseignement. Après dix ans de militantisme au Parti québécois, il se présente, en 1981, au congrès d’investiture du parti dans Chauveau contre le maire de Loretteville, Jean-Marie Beaulieu, alors favori. Bien qu’il soit peu connu du public, M. Brouillet étonne et gagne en un seul tour de scrutin. À l’élection, il l’emporte contre le libéral René Dussault, ancien sous-ministre de la Justice, reconnu comme étant une vedette régionale.

Défait aux élections de 1985 et 1989 par le candidat libéral Rémy Poulin, Raymond Brouillet retourne à l’enseignement tout en continuant de s’impliquer au sein du parti. En janvier 1991, l’exécutif national du Parti québécois adopte d’ailleurs un amendement, proposé par M. Brouillet, en vue d’une solution intermédiaire entre l’option de l’élection référendaire et celle de l’étapisme. En  1994, il l’emporte enfin sur le député libéral sortant, Rémy Poulin.

Au lendemain de l’ouverture de la session parlementaire, Raymond Brouillet est élu premier vice-président de l’Assemblée nationale. Durant sa carrière politique, il laisse un important héritage à ses électeurs, notamment dans le dossier de la fermeture de l’Hôpital Chauveau. En effet, il convainc alors le ministre de la Santé et des Services sociaux, Jean Rochon, de l’importance de maintenir cet établissement ouvert pour répondre aux besoins de la population. Aux élections générales de  2003, alors âgé de 69 ans, il se retire de la politique avec la fierté du devoir accompli.

La série Mémoires de députés donne la parole à un ancien parlementaire québécois qui commente avec sensibilité et humour des épisodes mémorables de sa carrière. Cette série est entièrement réalisée par une équipe de l’Assemblée nationale, en collaboration avec le journaliste Gilles Morin, correspondant parlementaire à Québec durant plus de  30 ans, et avec l’Amicale des anciens parlementaires du Québec.

Les émissions, d’une durée de 30 minutes, sont accessibles dans le site de l’Assemblée nationale à l’adresse assnat.qc.ca/memoires dès le lundi suivant leur première diffusion. Elles sont également diffusées en reprise sur les ondes du Canal de l’Assemblée les lundis, à 20 heures, de même qu’à d’autres moments au cours de la semaine. Pour connaître la position du Canal de l’Assemblée dans sa région, on peut communiquer avec son fournisseur de services de télédistribution.

Renseignements :
Stéphanie Giroux, chargée de projet
Direction de la diffusion des débats
Assemblée nationale du Québec
Téléphone : 418 643-2890, poste 70383
Courriel : sgiroux@assnat.qc.ca

.

 
© Assemblée nationale du Québec
Date de la dernière mise à jour : 2013-10-28