National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History

Louis-Philippe Brodeur

(1862-1924)

 

Né à Saint-Mathieu-de-Beloeil, le 21 août 1862, fils de Toussaint Brodeur, cultivateur, et de Justine Lambert.

Fit ses études au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1875 à 1881 et à l'Université Laval à Montréal. Diplômé en droit en 1884. Admis au Barreau de la province de Québec le 23 septembre 1884. Créé conseil en loi de la reine le 9 juin 1889.

Exerça sa profession à Montréal avec Honoré Mercier (père) puis avec Raoul Dandurand, sénateur de 1898 à 1942. Collaborateur aux journaux La Patrie et L'Électeur. Éditeur du journal Le Soir en 1896. Directeur de la Montreal City and District Savings Bank.

Élu député libéral à la Chambre des communes, dans Rouville, en 1891. Réélu en 1896, en 1900 et en 1904. Vice-président de la Chambre des communes du 27 août 1896 au 9 octobre 1900. Orateur de la Chambre des communes du 6 février 1901 au 18 janvier 1904. Démissionna le 19 janvier 1904, à la suite de sa nomination comme ministre. Réélu sans opposition à l'élection partielle du 30 janvier 1904. Réélu en 1908. Ministre du Revenu de l'intérieur du 19 janvier 1904 au 5 février 1906 dans le cabinet Laurier. Ministre de la Marine et des Pêcheries du 6 février 1906 au 10 août 1911 dans le même cabinet. Ministre du Service naval du 4 mai 1910 au 10 août 1911. Juge à la Cour suprême du Canada du 11 août 1911 au 9 octobre 1923. Lieutenant-gouverneur de la province de Québec du 31 octobre 1923 au 2 janvier 1924.

Gouverneur de l'Hôpital Notre-Dame. Président d'honneur de l'Institut canadien-français. Membre du conseil de l'Alliance française d'Ottawa. Membre du Club Hunt, du Club Rideau d'Ottawa, du Club Winchester, du Club Saint-Denis de Montréal et du Club de la garnison de Québec. Docteur en droit honoris causa de l'Université Laval à Montréal en 1904. Récipiendaire de la Coronation Medal et de la médaille de la Reconnaissance française. Créé officier de la Légion d'honneur en 1908.

Décédé en fonction à Spencer Wood, à Sillery, le 2 janvier 1924, à l'âge de 61 ans et 4 mois. Inhumé dans le cimetière de Saint-Mathieu-de-Beloeil, le 5 janvier 1924.

Avait épousé dans sa paroisse natale, le 27 juin 1887, Emma Brillon, fille de Joseph-[Régnier] Brillon, notaire, et d'Édesse Trudeau.

Beau-frère de Cyrille-Améric Bernard.

Mise à jour de la biographie : November 2008