Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Jean-Louis Beaudry

(1809-1886)

 

Né le 27 mars 1809 et baptisé le même jour dans la paroisse Saint-Henri-de-Mascouche, fils de Jean-Prudent Beaudry, cultivateur, et de Marie-Anne Boimier (Bohémier).

Fut vendeur à Montréal vers l'âge de 14 ans. Travailla également comme magasinier à Isthmus dans le Haut-Canada et revint par la suite à Montréal. S'associa à son frère, Jean-Baptiste, dans une entreprise en 1834. Vice-président des Fils de la liberté en 1837. S'expatria pendant les événements de 1837 pour revenir après la proclamation de l'amnistie en juin 1838. Spéculateur foncier, membre du conseil d'administration de la Compagnie du chemin de fer de Montréal et Bytown et cofondateur de la Banque Jacques-Cartier en 1861.

Candidat libéral-conservateur défait dans la Cité de Montréal en 1856 et 1858. Échevin du quartier Saint-Jacques au conseil municipal de Montréal de juin 1860 à février 1861. Maire de Montréal de février 1862 à février 1866, de mars 1877 à mars 1879 et de mars 1881 à mars 1885. Commissaire du port de Montréal de 1862 à 1866 et de 1877 à 1885. Conseiller législatif de la division d'Alma du 2 novembre 1867 au 25 juin 1886. Appuya le Parti conservateur.

Syndic de la Maison de la Trinité vers 1845, il conserva ce poste jusqu'en 1873, puis commissaire à la Commission du havre de Montréal. Chevalier de l'Ordre de Saint-Olarf. Major de réserve de Montréal-Centre.

Décédé en fonction à Montréal, le 25 juin 1886, à l'âge de 77 ans et 3 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 28 juin 1886.

Avait épousé à Montréal, le 18 mai 1835, Henriette-Thérèse Vallée, fille de Joseph Vallée, marchand, et de Thérèse Rodney.

Mise à jour de la biographie : Octobre 2008