Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Jules-André Brillant

(1888-1973)

 

Né dans la mission d'Assemetquagan, en bordure de la rivière Matapédia, le 30 juin 1888, fils de Joseph Brillant et de Rose Raîche.

Fit ses études au Collège Saint-Joseph, au Nouveau-Brunswick.

Président de la Compagnie électrique d'Amqui, de la Compagnie du pouvoir du Bas-Saint-Laurent, de Québec Téléphone, de la Compagnie de téléphone du golfe Saint-Laurent, de la Compagnie de téléphone de Bonaventure et de Gaspé ltée, de la Central Public Service Corporation, des stations radiophoniques CJBR, à Rimouski, et CJEM, au Nouveau-Brunswick, de CJBR-TV, à Rimouski, de la Compagnie de transport du Bas-Saint-Laurent, du Chemin de fer Matane et du Golfe, de la Compagnie du Progrès du Golfe ltée et de la Société d'administration et de fiducie. De 1947 à 1962, fut vice-président et président du conseil de la Banque provinciale du Canada, puis président du comité exécutif de cette même institution. Directeur de la Central Mortgage Bank of Canada. Administrateur de L'Alliance, compagnie mutuelle d'assurance vie, de la compagnie Les Prévoyants du Canada, de la Dominion Steel and Coal Corporation Ltd., de Texaco Canada Ltd., de la Canada Wire and Cable Co., de Hawker Siddeley Canada Ltd. et du Trust général du Canada. Président du conseil d'administration de la Société d'entreprises de Rimouski inc. Directeur du Bureau des communications pour la défense du pays. Coordonnateur du Comité de reconstruction à Ottawa. Directeur de la Banque centrale d'hypothèque de 1939 à 1942. Président du Conseil d'orientation économique du Québec de 1939 à 1945.

Conseiller législatif de la division du Golfe du 14 janvier 1942 jusqu'à l'abolition du Conseil législatif, le 31 décembre 1968. Appuya le Parti libéral.

Fondateur et vice-président de l'École technique et de marine de Rimouski. Participa à la fondation de l'École de commerce de Rimouski. Président de la Chambre de commerce de Rimouski et président honoraire de la succursale Jean-Brillant. Membre honoraire de la Société canadienne de la Croix Rouge. Colonel honoraire des Fusiliers du Saint-Laurent en 1951. Membre du Club de la garnison, du Mount Stephen Club, de la Newcomen Society of England et du Montreal Club. Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 1944 et de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand en 1949. Chevalier de l'Ordre de Malte au Canada en 1954. Décoré par les Forces armées canadiennes en 1955. Titulaire d'un baccalauréat en sciences commerciales honoris causa du Collège Saint-Joseph (Nouveau-Brunswick) à compter de 1939 et de plusieurs doctorats honorifiques, notamment en droit du Collège Saint-Joseph à compter de 1942, en sciences commerciales de l'Université de Montréal à compter de 1943, en sciences sociales du Collège Saint-Louis (Nouveau-Brunswick) à compter de 1955, puis en sciences commerciales de l'Université de Moncton (Nouveau-Brunswick) à compter de 1967.

Décédé à Mont-Joli, le 11 mai 1973, à l'âge de 84 ans et 10 mois. Inhumé à Rimouski, le 15 mai 1973.

[Avait épousé à Chicago, le 27 décembre 1923, Rose-de-Lima Coulombe; puis à Miami, en Floride, le 1er février 1940, Agnès Villeneuve, fille d'Henri Villeneuve et d'Agnès Matthieson.]

Mise à jour de la biographie : Mars 2009