Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Eusèbe Cartier

(1795-1862)

 

Né à Saint-Hyacinthe, le 23 octobre 1795, puis baptisé le 24 octobre, dans la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire, fils de Joseph Cartier et de Marie-Anne Cuvillier.

Étudia au Petit Séminaire de Montréal de 1807 à 1810.

Pendant la guerre de 1812, servit comme enseigne dans la milice de la division de Saint-Denis, puis d'aide-major dans celle de Saint-Hyacinthe. Par la suite, fut marchand à Saint-Hyacinthe. Ayant pris part à l'insurrection de 1837, se réfugia aux États-Unis à la fin de novembre de cette année-là. Démis de ses fonctions de greffier du Tribunal des petites causes le 7 mars 1838. Était de retour à Saint-Hyacinthe à l'été de 1838; fut mis sous garde au moment des troubles de l'automne. Lié à la reconnaissance légale de la Compagnie du chemin à lisses du Saint-Laurent et de l'Atlantique. Juge de paix. Lieutenant-colonel dans la milice.

Préfet de comté. Maire du conseil du comté en 1851. Fit partie du Conseil législatif à partir du 8 février 1855.

Décédé en fonction à Saint-Hyacinthe, le 20 février 1862, à l'âge de 66 ans et 3 mois. Inhumé le 24 février dans l'église de sa paroisse natale.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire, à Saint-Hyacinthe, le 4 février 1823, Angélique Boutillier, fille de William (Guillaume) Boutillier, gentilhomme huissier de la verge noire, et d'Anne-Françoise Normand.

Beau-frère de Thomas Boutillier.

Mise à jour de la biographie : Décembre 2008