Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Louis-René Chaussegros de Léry

(1762-1832)

 

Né à Paris, le 13 octobre 1762, fils de Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, officier et ingénieur, et de Louise Martel de Brouague.

Venu rejoindre ses parents à Québec en 1770, tenta en vain, jusqu'en 1774, d'entreprendre une carrière militaire. Étudia au Petit Séminaire de Québec jusqu'en août 1782.

Retourna en Europe en 1783. Servit dans les gardes du corps du roi de France de 1784 à 1791, puis avec les troupes du roi de Prusse jusqu'à son licenciement en 1792. Réfugié en Grande-Bretagne, ne put y poursuivre sa carrière et revint en 1794 à Québec où il adhéra à l'Association, fondée en juin pour appuyer l'autorité britannique. Fut capitaine dans le Royal Canadian Volunteer Regiment d'octobre 1798 jusqu'à sa dissolution en 1802. De retour à la vie civile, s'occupa des propriétés seigneuriales familiales. Nommé grand voyer du district de Montréal en 1806; sa commission fut renouvelée en 1830. Fut juge de paix et officier de milice; promu lieutenant-colonel pendant la guerre de 1812.

S'occupa d'administration municipale, à Montréal, après 1796. Nommé au Conseil législatif le 9 février 1818.

Décédé en fonction à Boucherville, le 28 novembre 1832, à l'âge de 70 ans et un mois. Inhumé dans l'église Sainte-Famille, le 1er décembre 1832.

Avait épousé dans la paroisse Sainte-Famille, à Boucherville, le 20 mai 1799, Madeleine-Charlotte Boucher de Boucherville, fille du seigneur René-Amable Boucher de Boucherville et de Madeleine Raimbault de Saint-Blaint.

Frère de Charles-Étienne Chaussegros de Léry. Beau-frère de Pierre-Amable Boucher de Boucherville et de Jacques-Philippe Saveuse de Beaujeu.

Mise à jour de la biographie : Décembre 2008