Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Ernest Choquette

(1862-1941)

 

Né à Saint-Mathieu-de-Beloeil, le 18 novembre 1862, fils de Joseph Choquette et de Thaïs Lapointe.

Fit ses études au Collège de Saint-Hyacinthe et à l'Université Laval à Montréal où il étudia la médecine.

Exerça sa profession de médecin à Saint-Hilaire. Auteur, notamment, de Les Ribauds (1898), Claude Paysan (1899), pour lequel il obtint le prix Robidoux lors du concours organisé par le gouvernement du Québec, Carabinades (1900), La Terre (1916), Madeleine et la Bouée (1927). Collaborateur aux journaux La Presse, La Patrie et Le Canada. Élu membre de la Société royale du Canada en 1911. Gouverneur du Collège des médecins et chirurgiens de la province de Québec de 1901 à 1904. Membre du Club de réforme et du Cercle universitaire de Montréal.

Maire de Saint-Hilaire. Nommé conseiller législatif de la division de Rougemont le 14 mars 1910. Appuya le Parti libéral.

Décédé en fonction à Westmount, le 29 mars 1941, à l'âge de 78 ans et 4 mois. Inhumé dans le cimetière de la paroisse Saint-Mathieu-de-Beloeil, le 14 avril 1941.

Avait épousé dans sa paroisse natale, le 16 octobre 1889, Marie-Mélanie-Laura-Éva Perrault, fille de Joseph-Cléophas Perrault, médecin, et de Catherine-Laura Franchère.

Frère de Philippe-Auguste Choquette, député à la Chambre des communes de 1887 à 1898 et sénateur de 1904 à 1919. Oncle de Fernand Choquette. Grand-oncle d'Auguste Choquette, député à la Chambre des communes de 1963 à 1968. Grand-père de Jérôme Choquette.

Mise à jour de la biographie : Décembre 2008