Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

John Colborne

(1778-1863)

 

Né à Lyndhurst, en Angleterre, le 16 février 1778, fils de Samuel Colborne et de Cordelia Anne Garstin.

Étudia au Christ's Hospital, à Londres, et au Winchester College.

S'engagea dans la carrière militaire en 1794, à titre d'enseigne dans l'armée britannique. Jusqu'en 1815, servit en Europe, en Égypte et en Méditerranée, fut secrétaire militaire, notamment du prince d'Orange, et aide de camp du prince régent; blessé gravement en 1812; se distingua à l'occasion de la bataille de Waterloo. Occupa divers postes militaires et civils.

De 1821 à 1828, fut gouverneur de l'île de Guernesey. Nommé lieutenant-gouverneur du Haut-Canada le 14 août 1828, arriva à York (Toronto) le 3 novembre. Fut relevé de ses fonctions en janvier 1836. Apprit en mai 1836 sa nomination au poste de commandant en chef des forces armées du Haut et du Bas-Canada; de New York se rendit à Montréal. Dirigea les opérations militaires contre l'insurrection de 1837. Occupa la charge d'administrateur du Bas-Canada du 27 février au 29 mai 1838; à ce titre, proclama la suspension de la Constitution le 27 mars et forma, le 2 avril, le premier Conseil spécial, qui fut dissout le 1er juin. À nouveau administrateur du Bas-Canada du 1er novembre 1838 au 17 janvier 1839, mit sur pied, le 2 novembre 1838, le troisième Conseil spécial, dont l'existence prit fin avec l'entrée en vigueur de l'Acte d'Union, le 10 février 1841. Nommé gouverneur général de l'Amérique du Nord britannique le 13 décembre 1838, exerça cette fonction du 17 janvier au 19 octobre 1839. Quitta la colonie le 23 octobre 1839.

Fait chevalier commandeur de l'Ordre du Bain en 1815 et grand-croix en 1839. Nommé au Conseil privé. Accéda à la pairie et à la Chambre des lords en qualité de 1er baron Seaton le 14 décembre 1839. Grand-croix de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-George en 1843. Fut haut-commissaire des îles Ioniennes de 1843 à 1849, puis, de 1855 à 1860, commandant des forces armées et conseiller privé en Irlande, où il possédait des domaines dans le comté de Kildare. Accéda, en 1860, au plus haut grade militaire d'Angleterre, celui de feld-maréchal.

Décédé à Torquay, en Angleterre, le 17 avril 1863, à l'âge de 85 ans et 2 mois.

Avait épousé, en 1813, Elizabeth Yonge, fille de James Yonge, rector anglican de Newton Ferrers, en Angleterre.

Mise à jour de la biographie : Décembre 2008