Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

François-Marie Picoté de Belestre

(1716-1793)

 

Né à Lachine, le 17 novembre 1716, fils de François-Marie Picoté de Belestre, officier dans les troupes de la marine, et de Marie-Catherine Trottier Desruisseaux.

Fit une carrière militaire dans les troupes de la marine. Nommé commandant du fort Saint-Joseph (Niles, au Michigan) en août 1747; envoyé en mission en France à l'automne de 1751; affecté en 1758 au commandement de Détroit. En janvier 1759, fut promu capitaine et fait chevalier de Saint-Louis. Séjourna en France après la Conquête et ne revint pas avant 1764 à Montréal, où il vécut assez retiré. En 1767, fit partie du grand jury dans l'affaire du marchand Thomas Walker. En 1775, pendant l'invasion américaine, se porta volontaire à la défense du fort Saint-Jean, sur le Richelieu; fut fait prisonnier. Nommé grand voyer de la province de Québec le 1er mai 1776 et lieutenant-colonel provincial le 12 juillet 1790.

Assermenté comme membre du Conseil législatif le 17 août 1775. Était membre du Conseil exécutif en 1784. Nommé conseiller législatif en 1792.

Décédé en fonction à Montréal, le 30 mars 1793, à l'âge de 76 ans et 4 mois. Inhumé dans la paroisse Notre-Dame, le 2 avril 1793.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 28 juillet 1738, Marie-Anne Nivard Saint-Dizier, [fille de Pierre Nivard Saint-Dizier]; puis, dans la même paroisse, le 29 janvier 1753, Marie-Anne Magnan dit L'Espérance, [fille de Jean-Antoine Magnan dit L'Espérance].

Source : DBC.

Mise à jour de la biographie : Juin 2009