Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Wilfrid Prévost

(1832-1898)

 

Né à Sainte-Anne-des-Plaines, près de Terrebonne, le 30 avril 1832, fils de Guillaume Prévost, marchand, et de Josephte Quévillon.

Fit ses études au Collège Saint-Sulpice à Montréal, au Collège de l'Assomption et au Séminaire de Saint-Hyacinthe. Fit sa cléricature auprès de Mes Cherrier et Dorion. Admis au Barreau de la province du Bas-Canada le 7 juin 1853. Créé conseil en loi de la reine le 31 mai 1878.

Exerça sa profession à Terrebonne de 1853 à 1859, à Sainte-Scholastique de 1859 à 1875, à Montréal de 1875 à 1891 et à Saint-Jérôme en 1891. Fut associé notamment à Raymond Préfontaine. Procureur de la couronne à Sainte-Scholastique et à Terrebonne.

Maire de Sainte-Scholastique pendant quelques années, démissionna en mars 1873. Préfet du comté de Deux-Montagnes. Élu sans opposition député libéral à la Chambre des communes dans Deux-Montagnes en 1872. Fut réélu en 1874, mais son élection fut annulée le 14 janvier 1875. Défait à l'élection partielle du 27 février 1875. Nommé conseiller législatif de la division de Rigaud le 9 mai 1888.

Décédé en fonction à Saint-Jérôme, le 15 février 1898, à l'âge de 65 ans et 10 mois. Inhumé à Terrebonne, dans l'église Saint-Louis-de-France, le 19 février 1898.

Avait épousé à Terrrebonne, le 4 juillet 1853, Reine Marier, fille de François Toussaint-Marier et de Julie Prévost; puis, dans la cathédrale de Saint-Jérôme, le 13 juillet 1891, Honorine Globensky, fille d'Édouard Globensky et d'Adélaïde Prévost.

Frère de Gédéon-Mélasippe Prévost. Père de Jean Prévost. Oncle de Jules-Édouard Prévost, député à la Chambre des communes de 1917 à 1930 et sénateur de 1930 à 1943.

Mise à jour de la biographie : Juin 2009