Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

François-Théodore Savoie

(1846-1921)

 
François-Théodore Savoie

Né dans la paroisse Saint-Calixte-de-Somerset (Plessisville), le 14 février 1846, fils de Narcisse Savoie, cultivateur, et de Séraphine Cormier.

Étudia à l'École primaire et à l'École modèle de Plessisville.

Commis et gérant à Danville de 1864 à 1869. Industriel à Saint-Albert-de-Warwick de 1869 à 1875. Gérant de la fonderie Plessisville de 1876 à 1897, puis gérant et administrateur de la fonderie Savoie-Guay à Plessisville de 1898 à 1918. Président de la Société Saint-Jean-Baptiste et du Club social de Plessisville.

Commissaire d'école de 1893 à 1896 et maire de Plessisville de 1887 à 1889. Marguillier de la paroisse Saint-Calixte-de-Somerset de 1896 à 1900. Préfet du comté de Mégantic du 28 mars 1888 au 13 mars 1889. Organisateur du Parti libéral. Élu député libéral à la Chambre des communes dans Mégantic en 1904. Réélu en 1908. Ne s'est pas représenté en 1911. Nommé conseiller législatif de la division de Kennebec le 24 mars 1915.

Décédé en fonction à Plessisville, le 9 septembre 1921, à l'âge de 75 ans et 7 mois. Inhumé dans le cimetière de sa paroisse natale, le 13 septembre 1921.

Avait épousé à Pointe-du-Lac, près de Trois-Rivières, le 18 juillet 1870, Eugénie Duplessis, fille d'Olivier Duplessis et de Marie Garceau; [puis, le 11 mai 1892, Sarah Vigneault, veuve de Victor Houde]; et en troisièmes noces, dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 21 mai 1908, Alice Deguise, fille de Charles Deguise, médecin, et de Marie Gélinas.

Père de Joseph-Alcide Savoie.

Mise à jour de la biographie : Juillet 2009