Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

William Smith

(1728-1793)

 

Né à New York, le 18 juin 1728, fils de William Smith, avocat, et de Mary Het.

Fit ses études au Yale College de New Haven, au Connecticut. Après l'obtention de son diplôme en 1745, fit son stage de clerc dans le cabinet de son père à New York. Reçu attorney en octobre 1750.

Exerça le droit à New York. Après plusieurs tentatives littéraires, compila en 1752, avec William Livingston, un recueil de lois intitulé Laws of New York from the Year 1691 to 1751, Inclusive (une suite parut en 1762); fut coauteur, en 1753 et en 1754, de la première revue new-yorkaise, l'Independent Reflector; en 1757, publia à Londres The History of the Province of New York [...] (dont une suite parut à New York en 1826) et, avec Livingston, A Review of the Military Operations in North America; from [...] 1753, to [...] 1756 [...]; tint un journal qui fut édité en 1956 et en 1958 à New York (Historical Memoirs [...]), puis de 1963 à 1965 à Toronto (The Diary and Selected Papers [...]). Nommé, en 1767, membre du Conseil de la colonie de New York en remplacement de son père. En 1778, se rangea du côté des loyalistes et, en 1780, fut nommé juge en chef de New York. S'embarqua pour l'Angleterre en décembre 1783 avec Guy Carleton. Le 23 octobre 1786, arriva à Québec avec le nouveau gouverneur Carleton et, le 2 novembre, prêta le serment d'office comme juge en chef de la province de Québec, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort.

Fut assermenté conseiller législatif de la province de Québec le 2 novembre 1786. Fit partie du Conseil exécutif du 16 septembre 1791 jusqu'à sa mort. Membre du Conseil législatif à compter de 1792; en fut le président à partir du 15 décembre 1792.

Décédé en fonction à Québec, le 6 décembre 1793, à l'âge de 65 ans et 5 mois. Quoique presbytérien, fut inhumé dans le cimetière anglican.

Avait épousé, le 3 novembre 1752, Janet Livingston, [fille de James Livingston, de New York].

Beau-père de Jonathan Sewell.

Source : DBC.

Mise à jour de la biographie : Juillet 2009