Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1986-1988)

Liens Ignorer la navigationChronologie parlementaire depuis 1791 (1986-1988)

 

1986 - 1988

1986

20 janvier 1986

Élection partielle : Robert Bourassa (libéral) est élu député de Saint-Laurent. Le Parti québécois n'a pas présenté de candidat.

11 mars 1986

Reprise de la session.

Robert Bourassa prend son siège comme premier ministre.

1er mai 1986

Discours du budget.

Juin 1986

Jean-François Duchaine reçoit le mandat d'évaluer le rendement de la réforme parlementaire de 1984.

4 juin 1986

Le Bureau de l'Assemblée nationale reçoit le rapport de la firme RCMP sur l'organisation des services parlementaires.

13 juin 1986

Visite du président de la République d'Italie, Francesco Cossiga. Rencontre avec les parlementaires dans la salle du Conseil législatif.

19 juin 1986

Sanction de la Loi sur les règlements qui vise à assurer un meilleur contrôle parlementaire des règlements.

L'indemnité parlementaire annuelle est portée à 41 800 $ rétroactive au 1er janvier 1986 à la suite de la sanction d'un projet de loi limitant l'indexation à 3,5 %.

Ajournement de la session.

21 octobre 1986

Reprise de la session.

Gilbert L'Heureux est nommé secrétaire général adjoint à l'administration.

19 décembre 1986

Le député de Lévis, Jean Garon, accuse le ministre de l'Agriculture, Michel Pagé, d'avoir exercé sur lui des pressions indues pour l'amener à renoncer à présenter un projet de loi, le lésant ainsi dans ses privilèges de député.

Ajournement de la session.

1987

13 février 1987

Le député de Saint-Louis, Roma Hains, démissionne du caucus du Parti libéral à la suite d'accusations de fraude, vol et abus de confiance, et siège comme indépendant.

10 mars 1987

Reprise de la session.

14 avril 1987

Le Bureau de l'Assemblée nationale forme un comité d'étude pour réévaluer la rémunération globale des députés. Jean-Noël Lavoie, Raynald Fréchette et Alain Baccigalupo forment ce comité.

26 avril 1987

Le Rassemblement démocratique pour l'indépendance se constitue en parti politique.

30 avril 1987

Le Discours du budget est devancé d'une semaine à la suite d'une fuite par une station de télévision de Montréal.

5 mai 1987

La Commission de l'Assemblée nationale rejette comme non fondée l'accusation de pressions indues portée par le député de Lévis, Jean Garon, contre le ministre de l'Agriculture, Michel Pagé, et recommande que l'Assemblée « réprimande » l'attitude du député de Lévis.

13 mai 1987

L'Assemblée vote une « réprimande » au député de Lévis, en l'absence de l'opposition qui a quitté la salle de l'Assemblée nationale en signe de protestation.

26 mai 1987

Le président français François Mitterrand est reçu à la salle du Conseil législatif en présence de 200 invités.

3 juin 1987

Les onze premiers ministres signent l'accord du lac Meech.

17 juin 1987

Démission de Reed Scowen, député de Notre-Dame-de-Grâce.

18 juin 1987

Sanction d'une loi faisant passer de 122 à 125 le nombre de circonscriptions électorales.

23 juin 1987

L'Assemblée nationale adopte le texte de l'accord du lac Meech et se prononce pour l'adhésion du Québec à la Constitution.

Ajournement de la session.

30 juin 1987

Gérard Latulippe quitte le Cabinet et Yves Séguin y accède comme ministre du Revenu.

31 août 1987

Nomination de Daniel Jacoby comme protecteur du citoyen en remplacement d'Yves Labonté.

1er septembre 1987

Cérémonie d'accueil sur la place George-V (sur la colline Parlementaire), des chefs d'État et de gouvernement de 41 pays ayant en commun l'usage du français, à l'occasion de leur 2e Sommet.

14 septembre 1987

Élection partielle : Harold P. Thuringer (libéral) est élu député de Notre-Dame-de-Grâce.

20 octobre 1987

Reprise de la session.

Le comité extra-parlementaire formé en avril recommande d'augmenter l'indemnité parlementaire de 45 % en trois ans.

22 octobre 1987

Visite à Québec de la reine Élisabeth II et du prince Philip. Le lieutenant-gouverneur, Gilles Lamontagne, et le premier ministre, Robert Bourassa, accueillent le couple royal à sa descente d'avion. À l'hôtel du Parlement, les visiteurs signent le livre d'or et sont reçus à un dîner officiel.

1er novembre 1987

Décès de René Lévesque, premier ministre du Québec de 1976 à 1985.

10 novembre 1987

Démission de Pierre Marc Johnson comme chef de l'opposition, président du Parti québécois et député d'Anjou.

Guy Chevrette devient chef parlementaire et Nadia Assimopoulos, présidente par intérim du Parti québécois.

18 novembre 1987

Jacques Rochefort quitte le caucus du Parti québécois et siège comme indépendant.

Le comité d'étude extra-parlementaire formé en avril remet la deuxième tranche de son rapport portant sur la rémunération des membres du Conseil exécutif.

1er décembre 1987

Le comité extra-parlementaire formé en avril 1987 remet la dernière tranche de son rapport sur le régime de pension des députés.

15 décembre 1987

Le harfang des neiges devient l'emblème aviaire du Québec.

18 décembre 1987

L'indemnité parlementaire annuelle est désormais égale à la moyenne de traitement des administrateurs IV de la fonction publique, soit 52 788 $ au 1er janvier 1988. Par contre, le facteur multiplicateur établissant l'indemnité additionnelle rattachée à certaines fonctions est réduit.

Ajournement de la session.

22 décembre 1987

Michel Gauthier annonce sa démission (en vigueur le 2 février 1988).

1988

2 février 1988

Démission de Michel Gauthier, député de Roberval (PQ).

8 mars 1988

Prorogation de la 1re session de la 33e législature.

Le lieutenant-gouverneur prononce une allocution d'ouverture substantielle, contrairement à l'usage depuis 1976.

18 mars 1988

Jacques Parizeau accède à la présidence du Parti québécois.

31 mars 1988

Guy Rivard entre au Cabinet comme ministre délégué aux Affaires culturelles et responsable de la loi 101.

12 mai 1988

Discours du budget.

20 juin 1988

Élections partielles : René Serge Larouche (libéral) et Gaston Blackburn (libéral) sont élus respectivement dans Anjou et Roberval.

22 juin 1988

Ajournement des travaux.

23 juin 1988

Remaniement ministériel.

13 octobre 1988

Richard French devient ministre par intérim des Approvisionnements et Services, en remplacement de Gilles Rocheleau qui démissionne comme ministre et député de Hull pour se porter candidat aux élections fédérales.

17 octobre 1988

Démission de Mark Assad, député libéral de Papineau, qui veut se porter candidat aux élections fédérales.

18 octobre 1988

Reprise de la session.

21 décembre 1988

Herbert Marx, Richard French et Clifford Lincoln démissionnent du Cabinet sur la question de la langue d'affichage. Joan Dougherty et Harold P. Thuringer votent aussi contre le projet de loi 178.

Remaniement ministériel.

23 décembre 1988

Ajournement de la session.