Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire > Lieutenants-gouverneurs depuis 1867

Liens Ignorer la navigationLieutenants-gouverneurs depuis 1867

 

La fonction de lieutenant-gouverneur a été instituée par la Loi constitutionnelle de 1867. Bien que le lieutenant-gouverneur soit nommé par le gouvernement fédéral, la jurisprudence a établi qu'il était le représentant de la reine au Québec au même titre que le gouverneur général pour la fédération canadienne, et non un « fonctionnaire » relevant du gouvernement fédéral.

Le rôle du « représentant de la Couronne » a beaucoup évolué depuis le milieu du 19e siècle. Avant l'application du principe de la responsabilité ministérielle (1848), le « représentant de la Couronne » convoquait le Parlement à sa guise, choisissait ses conseillers exécutifs sans égard à la majorité parlementaire et sanctionnait les lois qu'il lui plaisait de sanctionner.

Aujourd'hui, le lieutenant-gouverneur assure la « pérennité de l'État ». Après les élections générales, il invite le chef de la majorité parlementaire à former un gouvernement, ratifiant ainsi la volonté populaire.

Avec l'Assemblée nationale, le lieutenant-gouverneur forme le Parlement. C'est lui qui convoque, proroge et dissout l'Assemblée mais il n'agit que sur avis du premier ministre. Au terme du processus législatif, il sanctionne les lois votées par les députés; son pouvoir de réserver un projet de loi (en attendant l'avis du gouvernement fédéral) n'a pas été exercé depuis près d'un siècle et est généralement considéré comme tombé en désuétude.

Avec le Conseil exécutif, le lieutenant-gouverneur constitue le gouvernement; il ne siège cependant plus au Conseil mais il en ratifie les décrets.


Nom Date du serment

BELLEAU, Narcisse-Fortunat 1er juillet 1867
CARON, René-Édouard 17 février 1873
LETELLIER DE SAINT-JUST, Luc 16 décembre 1876
ROBITAILLE, Théodore 26 juillet 1879
MASSON, Louis-François-Rodrigue 7 novembre 1884
ANGERS, Auguste-Réal 29 octobre 1887
CHAPLEAU, Joseph-Adolphe 12 décembre 1892
JETTÉ, Louis-Amable 1er février 1898
PELLETIER, Charles-Alphonse-Pantaléon 15 septembre 1908
LANGELIER, François 6 mai 1911
LEBLANC, Pierre-Évariste 12 février 1915
FITZPATRICK, Charles 23 octobre 1918
BRODEUR, Louis-Phillipe 31 octobre 1923
PÉRODEAU, Narcisse 10 janvier 1924
GOUIN, Lomer 10 janvier 1929
CARROLL, Henry George 4 avril 1929
PATENAUDE, Ésioff-Léon 3 mai 1934
FISET, Eugène 30 décembre 1939
FAUTEUX, Gaspard 3 octobre 1950
GAGNON, Onésime 14 février 1958
COMTOIS, Paul 11 octobre 1961
LAPOINTE, Hugues 22 février 1966
CÔTÉ, Jean-Pierre 27 avril 1978
LAMONTAGNE, Gilles 28 mars 1984
ASSELIN, Martial 9 août 1990
ROUX, Jean-Louis 12 septembre 1996
THIBAULT, Lise 30 janvier 1997
DUCHESNE, Pierre 7 juin 2007