Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire > Les députés élus sans opposition

Liens Ignorer la navigationLes députés élus sans opposition

 

Aucun député n'a été élu sans opposition aux élections générales après 1939. La seule exception est Pierre Bohémier, élu sans opposition dans Labelle, en 1958, lors d'une élection partielle.

On disait autrefois « élu par acclamation ». Cette expression rappelle l'époque où la mise en nomination se déroulait en assemblée publique convoquée par l'« officier-rapporteur » et que les noms étaient proposés de vive voix. S'il n'y avait qu'un candidat, il était proclamé élu sous les acclamations de la foule présente.

À trois reprises, à l'époque où le Parti libéral domine la scène politique (1897-1936), environ la moitié des candidats libéraux sont élus sans opposition.


AnnéeSièges à l'AssembléeÉlus sans opposition

LibéralConservateurAutresTotal

1867 65 2 16 1 19
1871 65 5 22 0 27
1875 65 5 13 1 19
1878 65 1 3 1 5
1881 65 4 13 0 17
1886 65 2 3 2 7
1890 73 8 3 0 11
1892 73 2 8 1 11
1897 74 1 1 0 2
1900 74 36 0 0 36
1904 74 38 0 0 38
1908 74 6 0 0 6
1912 81 1 0 0 1
1916 81 23 3 0 26
1919 81 43 2 0 45
1923 85 8 0 0 8
1927 85 12 0 0 12
1931 90 0 0 0 0
1935 90 3 0 0 3
1936 90 0 0 0 0
1939 86 1 0 0 1