Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Actualités et salle de presse > Nouvelles > 1792. La naissance d’un Parlement Une exposition à découvrir jusqu’au 4 avril 2018

Recherche avancée dans la section Actualités et salle de presse

La date de début doit précéder la date de fin.

1792. La naissance d’un Parlement
 Une exposition à découvrir jusqu’au 4 avril 2018

Lundi 10 avril 2017

Cette exposition raconte la fascinante histoire des origines de la démocratie québécoise. Elle y retrace les grands débats de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, de 1792 à 1841. Les visiteurs constatent, en parcourant l’exposition, que les pratiques parlementaires d’aujourd’hui trouvent leur essence au cœur des réformes et des droits qu’ont exigés les députés de l’époque.

Sur place, des artefacts rares et précieux permettent de jeter un regard neuf sur cette histoire parlementaire. Parmi eux, le seul et unique exemplaire du placard À tous les électeurs, reconnu comme étant la première bande dessinée francophone au monde, est exposé à l’hôtel du Parlement. On y trouve aussi le règlement de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada de 1793, des ceintures fléchées des XVIIIe et XIXsiècles et des exemplaires originaux des 92 Résolutions.

Bande dessinée À tous les électeurs
À tous les électeurs, 1792
Imprimée à Québec par Samuel Neilson en 1792, cette bande dessinée pourrait être de l’œuvre du graveur d’origine allemande John George Hochstetter. Crédit : Bibliothèque de l’Université McGill, collections spéciales et livres rares.

L’exposition présente également au public des animations multimédias. Le tout est baigné dans l’univers fantastique et imagé de la bande dessinée, un clin d’œil à la planche À tous les électeurs.

Jusqu’au 4 avril 2018 à l’hôtel du Parlement. Découvrez également l’exposition virtuelle.

Globe terrestre, 1792-1805
Globe terrestre, 1792-1805.
Le soleil ne se couche jamais sur l’Empire britannique. Malgré l’océan Atlantique, qui sépare le Bas-Canada de la Grande-Bretagne, le Parlement de Westminster et son souverain conservent un droit de regard sur la législation coloniale. Crédit : Musée Stewart.

Cette exposition est présentée dans le cadre du 225anniversaire des institutions parlementaires du Québec. Jusqu’en avril 2018, participez aux différentes activités commémoratives, qui se dérouleront au parlement et ailleurs. Pour en savoir plus : wwww.assnat.qc.ca/225.