Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Léandre Dumouchel

(1811-1882)

 

Né à Saint-Benoît (Mirabel) et baptisé dans la paroisse Saint-Benoît, le 29 mars 1811, sous le prénom de Vital-Léandre, fils de Jean-Baptiste Dumouchel (Dumouchelle), marchand, et de Marie-Victoire Félix.

Étudia au Petit Séminaire de Montréal, de 1821 à 1829, puis fit l'apprentissage de la médecine; admis à l'exercice de sa profession en 1835.

Fut médecin à Saint-Benoît. En 1837, participa au soulèvement, mais ne fut pas arrêté. Perdit toutefois sa commission de juge de paix pour Sainte-Scholastique (Mirabel) et se réfugia à Sainte-Anne-du-Bout-de-l'Île jusqu'à l'amnistie du 28 juin 1838. Reprit l'exercice de la médecine principalement à Saint-Benoît et, pendant quelque temps au début des années 1840, à Saint-Jérôme. Lieutenant-colonel du 2e bataillon de milice de Deux-Montagnes de 1847 à 1869. Président de la Société d'agriculture du comté de Deux-Montagnes pendant 19 ans.

Refusa de se porter candidat dans la circonscription de Deux-Montagnes en 1851. Élu conseiller législatif de la division des Mille-Isles en 1864, occupa son siège jusqu'à l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Représenta la même division au Sénat, à compter du 23 octobre 1867. Appuya le Parti conservateur.

Décédé en fonction à Saint-Benoît (Mirabel), le 24 septembre 1882, à l'âge de 71 ans et 5 mois. Inhumé dans le cimetière de la paroisse Saint-Benoît, le 28 septembre 1882.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame, à Montréal, le 20 novembre 1839, Herminie Peltier, fille de Toussaint Peltier, marchand, et d'Élizabeth Lacoste; puis dans la paroisse Saint-Antoine, à Longueuil, le 12 février 1872, Marie Bauzet, veuve d'Édouard Lespérance.

Neveu de Jean-Joseph Girouard. Cousin de Félix-Hyacinthe Lemaire.

Mise à jour de la biographie : Mars 2009