Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire

Paul-Roch de Saint-Ours

(1747-1814)

 

Né à Québec et baptisé dans la paroisse Notre-Dame, le 5 septembre 1747, fils de Pierre-Roch de Saint-Ours d'Eschaillons, officier dans les troupes de la marine, et de Charlotte Deschamps de Boishébert.

Entreprit une carrière militaire en 1755 à titre de cadet d'artillerie. Ayant accédé au premier grade d'officier du régiment de Guyenne en septembre 1760, suivit son corps d'armée en France après la Conquête. Incorporé au régiment français Dauphin vers 1763, fut fait lieutenant en mai 1769 et démissionna en 1774, trois ans après être revenu au Canada. Cohéritier de plusieurs seigneuries, notamment celles de Saint-Ours, de Deschaillons et de L'Assomption. Obtint quelques postes de commissaire. Fut juge de paix. Pendant la guerre de 1812, commanda la milice de L'Assomption en qualité de lieutenant-colonel.

Nommé au Conseil législatif en 1777, en remplacement de son père, puis à nouveau en 1792. Fit aussi partie du Conseil exécutif à compter de 1781.

Décédé en fonction à Saint-Roch-de-l'Achigan, le 11 août 1814, à l'âge de 66 ans et 11 mois. Inhumé dans l'église paroissiale le 13 août 1814.

Avait épousé dans la paroisse de L'Immaculée-Conception, à Trois-Rivières, le 8 juillet 1776, Josette Godefroy de Tonnancour, fille de Louis-Joseph Godefroy de Tonnancour, seigneur et marchand, et de sa seconde femme, Louise Carrerot.

Frère de Charles de Saint-Ours. Oncle de François-Roch de Saint-Ours. Beau-frère de Joseph-Marie Godefroy de Tonnancour. Beau-frère par alliance de Nicolas Saint-Martin. Cousin de Charles-Louis Tarieu de Lanaudière.

Mise à jour de la biographie : Août 2017