Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1884-1885)

Liens Ignorer la navigationChronologie parlementaire depuis 1791 (1884-1885)

 

1884 - 1885

1884

14 janvier 1884

Décès du conseiller législatif Pierre-Eustache Dostaler (conservateur).

22 janvier 1884

Le premier ministre Mousseau est nommé juge. Son siège devient vacant.

23 janvier 1884

John Jones Ross (conservateur) devient premier ministre de la province et commissaire de l'Agriculture et des Travaux publics. Son Cabinet est constitué de :

  • Joseph Gibb Robertson, trésorier;
  • Louis-Olivier Taillon, procureur général;
  • William Warren Lynch, commissaire des Terres de la couronne;
  • Jean Blanchet, secrétaire provincial.

Le premier ministre Ross siégeant au Conseil législatif, Louis-Olivier Taillon sera le leader du gouvernement en Chambre.

27 janvier 1884

Décès du conseiller législatif Jean-Baptiste-Georges Proulx (libéral).

9 février 1884

Élections partielles : Louis-Olivier Taillon (conservateur) et John Gibb Robertson (conservateur) sont réélus respectivement dans leur comté de Montréal-Est et Sherbrooke.

11 février 1884

Edmund James Flynn est assermenté comme commissaire des Chemins de fer. C'est le dernier ministre qui occupe ce poste, aboli en 1886.

26 mars 1884

Élections partielles : Arthur Turcotte (libéral), Arthur Boyer (libéral) et Joseph-Émery Robidoux (libéral) sont élus respectivement dans Trois-Rivières, Jacques-Cartier et Châteauguay, tandis que Benjamin Beauchamp (conservateur) est réélu dans Deux-Montagnes.

27 mars 1884

Ouverture de la 3e session de la 5e législature à l'hôtel du Parlement en voie de construction. On siège dans des locaux temporaires aménagés au rez-de-chaussée de l'édifice. Jonathan Saxton Campbell Würtele est élu orateur.

François-Xavier Méthot (conservateur) et Louis-François-Rodrigue Masson (conservateur) sont nommés conseillers législatifs.

2 avril 1884

Élection partielle : le ministre Edmund James Flynn (conservateur) est réélu dans Gaspé.

8 avril 1884

Rejet de résolutions présentées par Honoré Mercier et exprimant la détermination de la Chambre de proclamer son autonomie et de défendre les droits provinciaux contre les empiétements du Parlement fédéral.

2 mai 1884

Discours du budget.

5 mai 1884

Décès du conseiller législatif Louis Panet (conservateur).

26 mai 1884

Le comité spécial nommé pour réviser les règles et règlements de la Chambre recommande de faire imprimer et refondre tous les amendements apportés aux règles de procédure de l'Assemblée depuis leur dernière édition en 1875. Cette recommandation est adoptée le lendemain.

30 mai 1884

Annulation de l'élection de François-Xavier Archambault (conservateur), qui s'est tenue dans Vaudreuil le 30 octobre 1882.

31 mai 1884

Annulation de l'élection d'Amédée Gaboury (libéral), qui s'est tenue dans Laval le 13 juin 1883.

6 juin 1884

Démission du député libéral de Mégantic, George Irvine, nommé juge.

10 juin 1884

Une loi « blanchit » les députés qui, agissant de bonne foi, auraient pu enfreindre les dispositions de la loi assurant l'indépendance de la législature adoptée en 1869. Cette loi sera appliquée aux conseillers législatifs en 1885.

Les membres de deux comités spéciaux de l'Assemblée législative sont nommés commissaires au sens de la loi sur les commissions d'enquête afin de leur permettre de siéger après la session.

Sanction de la loi concernant la Bibliothèque de la législature : le personnel se compose d'un bibliothécaire et de deux commis, tous « nommés par la couronne » et placés sous la direction conjointe des deux orateurs.

Prorogation de la 3e session de la 5e législature.

17 juin 1884

Pose de la pierre angulaire de l'hôtel du Parlement.

19 juin 1884

Élection partielle : Alfred Lapointe (conservateur) est élu sans opposition dans Vaudreuil.

14 juillet 1884

Élection partielle : Pierre-Évariste Leblanc (conservateur) est élu dans Laval.

4 octobre 1884

Démission du conseiller législatif Louis-François-Rodrigue Masson (conservateur).

11 octobre 1884

Attentat à la dynamite : deux violentes explosions secouent la façade de l'hôtel du Parlement en voie de construction.

29 octobre 1884

Élection partielle : John Whyte (libéral) est élu dans Mégantic.

7 novembre 1884

Louis-François-Rodrigue Masson est nommé lieutenant-gouverneur en remplacement de Théodore Robitaille et assermenté le même jour.

1885

10 février 1885

Élection partielle : François-Xavier Lemieux est réélu dans Lévis.

27 février 1885

Praxède Larue (conservateur) est nommé au Conseil législatif.

5 mars 1885

Ouverture de la 4e session de la 5e législature.

L'Assemblée siège dans le Salon rouge et le Conseil législatif, dans la bibliothèque.

24 mars 1885

Discours du budget.

1er mai 1885

L'Assemblée lance un mandat enjoignant au sergent d'armes d'amener à la barre Joseph-G. Gingras, éditeur du Nouvelliste, qui a failli à comparaître les 30 avril et 1er mai pour répondre d'un article diffamatoire à l'endroit du député de Bellechasse, Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice.

4 mai 1885

Joseph-G. Gingras comparaît devant la Chambre et assume la responsabilité de l'article. Il est mis sous la garde du sergent d'armes.

5 mai 1885

L'Assemblée remet Joseph-G. Gingras en liberté tout en désapprouvant l'article publié.

9 mai 1885

Un comité spécial propose de nouvelles règles de procédure que l'Assemblée adopte aussitôt. Ces règles ont été précédemment révisées par l'orateur.

Les résolutions concernant les élections et la corruption que le premier ministre faisait adopter au début de chaque session depuis 1867 ne seront plus désormais nécessaires, puisqu'elles ont été insérées dans les règles de procédure et qu'elles apparaissent dans le Manuel de l'Assemblée législative de 1885.

Prorogation de la 4e session de la 5e législature.

4 septembre 1885

Vincent-Paul Lavallée (conservateur), député de Joliette, est nommé au Conseil législatif. Son siège devient vacant.

24 septembre 1885

Élection partielle : Joseph-Norbert-Alfred McConville (conservateur) est élu dans Joliette.

22 novembre 1885

L'une des plus grandes manifestations populaires tenues au Québec a lieu au Champ-de-Mars, à Montréal, à cause de la pendaison de Riel (16 novembre).

25 novembre 1885

Démission de Henri-Gustave Joly de Lotbinière à la suite d'un désaccord avec son parti au sujet de l'affaire Riel.

17 décembre 1885

Démission de William John Watts (libéral), député de Drummond-Arthabaska, pour les mêmes raisons que celles de Joly de Lotbinière.