Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1901-1904)

Liens Ignorer la navigationChronologie parlementaire depuis 1791 (1901-1904)

 

1901 - 1904

1901

22 janvier 1901

Décès de la reine Victoria et accession au trône de son fils aîné Édouard VII.

23 janvier 1901

Proclamation du nouveau souverain par le gouverneur général du Canada.

24 janvier 1901

Proclamation du nouveau souverain par le lieutenant-gouverneur du Québec.

14 février 1901

Ouverture de la 1re session de la 10e législature par le juge Louis-Napoléon Casault, en l'absence du lieutenant-gouverneur Jetté.

Henri-Benjamin Rainville (libéral) est élu orateur de l'Assemblée et Horace Archambeault (libéral), réélu orateur du Conseil législatif.

6 mars 1901

Discours du budget.

28 mars 1901

La formule du décret des statuts utilisée depuis 1867 (« par et de l'avis et du consentement de la législature de Québec ») est remplacée par une nouvelle formule : « Sa Majesté, de l'avis et du consentement du Conseil législatif et de l'Assemblée législative du Québec décrète ce qui suit... ».

Prorogation de la 1re session de la 10e législature.

25 avril 1901

Le député de Vaudreuil, Émery Lalonde (libéral), et le député de Drummond, William John Watts (libéral), sont nommés registrateurs. Leurs sièges sont déclarés vacants.

4 mai 1901

Décès de John Jones Ross, premier ministre du Québec de 1884 à 1887.

5 juin 1901

Le député libéral de Québec-Comté, Némèse Garneau, est nommé conseiller législatif. Son siège devient vacant.

26 juin 1901

Le député libéral de Lévis, Charles Langelier, est nommé shérif du district de Québec. Son siège devient vacant.

2 juillet 1901

Remaniement ministériel.

16 septembre 1901

Visite à Québec du duc d'York, fils du roi Édouard VII et héritier de la couronne (futur George V). Réception officielle dans la salle du Conseil législatif.

24 octobre 1901

Élection partielle : Jean-Cléophas Blouin (libéral) est élu sans opposition dans Lévis.

31 octobre 1901

Élections partielles : Joseph Laferté (libéral), Cyrille Fraser Delâge (libéral) et Hormisdas Pilon (libéral) sont élus respectivement dans Drummond, Québec-Comté et Vaudreuil.

1902

7 janvier 1902

Démission du député libéral de Beauce, Henri-Séverin Béland.

29 janvier 1902

Décès du député de Stanstead, Moodie Brock Lovell (libéral), des suites d'une fièvre contractée en Afrique.

31 janvier 1902

Élection partielle : Arthur Godbout (libéral) est élu dans Beauce.

13 février 1902

Ouverture de la 2e session de la 10e législature.

L'opposition conservatrice en Chambre perd un autre membre, en faveur du parti ministériel, à la suite de la défection du député de Lotbinière, Napoléon Lemay.

11 mars 1902

Discours du budget.

26 mars 1902

Prorogation de la 2e session de la 10e législature.

4 avril 1902

Décès d'Avila-Gonzague Bourbonnais, député libéral de Soulanges.

10 mai 1902

Décès du ministre de l'Agriculture, François-Gilbert Miville Dechêne.

30 juin 1902

Amédée Robitaille entre au Cabinet comme secrétaire et registraire.

1er juillet 1902

Édouard-Hippolyte Laliberté est nommé sergent d'armes.

11 juillet 1902

Élection partielle : le ministre Amédée Robitaille (libéral) est réélu sans opposition dans Québec-Centre.

18 juillet 1902

Le mandat du lieutenant-gouverneur sir Louis-Amable Jetté est renouvelé.

9 août 1902

Couronnement d'Édouard VII.

26 septembre 1902

Élection partielle : Joseph-Édouard Caron (libéral) est élu sans opposition dans L'Islet.

3 octobre 1902

Élections partielles : Georges-Henri Saint-Pierre (conservateur) et Arcade-Momer Bissonnette (conservateur) sont élus respectivement dans Stanstead et Soulanges.

1903

26 février 1903

Ouverture de la 3e session de 10e législature.

1er mars 1903

Fondation de la Ligue nationaliste dont le président est Olivar Asselin et les secrétaires Omer Héroux et Armand Lavergne.

12 mars 1903

Le député libéral de Portneuf, Jules Tessier, est nommé sénateur. Son siège devient vacant.

26 mars 1903

Discours du budget.

25 avril 1903

Abolition des limites des dépenses électorales (3 Éd. VII, c. 9).

Prorogation de la 3e session de la 10e législature.

3 juillet 1903

Décès de Henry Thomas Duffy, trésorier provincial et député de Brome.

8 juillet 1903

Le premier ministre Simon-Napoléon Parent remplace Duffy d'une façon intérimaire.

17 juillet 1903

Le député libéral de Berthier, Cuthbert-Alphonse Chênevert, est nommé greffier. Son siège est déclaré vacant.

1er octobre 1903

Le député de Shefford, Tancrède Boucher de Grosbois (libéral), retourne à l'exercice de sa profession, tandis que le député de Maskinongé, Hector Caron (libéral), est nommé surintendant de la chasse et de la pêche. Leurs sièges sont déclarés vacants.

6 octobre 1903

John Charles James Sarsfield McCorkill (libéral) démissionne de son poste de conseiller législatif pour être assermenté comme trésorier provincial.

William Alexender Weir (libéral) accède au Cabinet comme ministre sans portefeuille.

29 octobre 1903

Élection partielle : le ministre John Charles James Sarsfield McCorkill (libéral) est élu dans Brome.

8 novembre 1903

Décès de l'ex-lieutenant-gouverneur Louis-François-Rodrigue Masson.

1904

10 mars 1904

Élections partielles. Sont élus dans Berthier, Joseph Lafontaine (libéral); dans Shefford, Auguste Mathieu (libéral); dans Maskinongé, Georges Lafontaine (conservateur) et dans Portneuf, Damase Naud (conservateur).

22 mars 1904

Ouverture de la 4e session de la 10législature.

4 avril 1904

Démission du conseiller législatif, Pierre Garneau (libéral).

8 avril 1904

Ernest de Varennes (libéral) et Édouard Burroughs Garneau (libéral) sont nommés au Conseil législatif.

19 avril 1904

Discours du budget.

2 juin 1904

Prorogation de la 4e session de la 10e législature.

30 octobre 1904

Décès de Daniel-Jérémie Décarie, député libéral d'Hochelaga.

4 novembre 1904

Dissolution des Chambres de la 10e législature. Émission des « brefs d'élection ».

25 novembre 1904

Élections générales. Il y a 67 députés libéraux élus et 6 conservateurs. Les libéraux obtiennent 55 % des voix contre 26 % pour les conservateurs.

27 décembre 1904

Le chef conservateur Edmund James Flynn annonce qu'un congrès d'investiture sera incessamment tenu pour choisir un nouveau chef à sa formation. Il annonce également son intention de se retirer de la politique.