Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1998)

Liens Ignorer la navigationChronologie parlementaire depuis 1791 (1998)

 

1998

12 février 1998

L'édifice D est renommé édifice Jean-Antoine-Panet

17 février 1998

L'Assemblée nationale est convoquée, en séance extraordinaire, pour le 18 février à 10 heures, afin d'adopter une loi spéciale concernant la récupération salariale de 6 % chez les employés municipaux.

18 février 1998

Une entente de dernière minute étant intervenue avec les employés des grandes villes du Québec, la séance extraordinaire de l'Assemblée nationale qui devait avoir lieu ce matin a été annulée par le premier ministre Lucien Bouchard.

2 mars 1998

Daniel Johnson annonce qu'il quitte la vie politique. Il demeurera en fonction comme député, chef de l'opposition à l'Assemblée nationale et chef du Parti libéral du Québec jusqu'au choix de son successeur à la tête du PLQ.

10 mars 1998

Reprise des travaux de la 2e session de la 35e législature de l'Assemblée nationale.

11 mars 1998

Le président de l'Assemblée nationale souligne le 150e anniversaire de l'application du principe de la responsabilité ministérielle sur le territoire québécois.

18 mars 1998

Le gouvernement du Québec souligne les 25 ans d'existence du Conseil du statut de la femme.

26 mars 1998

Le chef du Parti conservateur du Canada, Jean Charest, annonce qu'il sera candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec.

31 mars 1998

Dépôt à l'Assemblée nationale du budget du Québec pour 1998-1999.

5 avril 1998

Monique Simard, députée du Parti québécois de La Prairie, annonce qu'elle démissionnera le 1er mai 1998.

29 avril 1998

L'Assemblée nationale adopte à l'unanimité une motion, présentée par le chef de l'opposition officielle, Daniel Johnson, réclamant l'indemnisation de toutes les victimes de l'hépatite C sans exception _ et non seulement celles d'après 1986 _ et que le gouvernement fédéral en assume le coût.

30 avril 1998

Le premier ministre annonce la tenue d'une élection partielle dans la circonscription d'Argenteuil pour le 1er juin 1998.

Jean Charest devient le chef du Parti libéral du Québec.

6 mai 1998

Au terme d'une mission de trois jours en Haïti, le président de l'Assemblée nationale annonce la création d'une Commission interparlementaire Québec-Haïti. Cette Commission tiendra des sessions de travail, deux fois pas année, pour raffermir les liens de coopération entre les deux Parlements.

12 mai 1998

Démission de Daniel Johnson fils, comme député de Vaudreuil et chef de l'opposition officielle.

13 mai 1998

La députée libérale de Saint-François, Monique Gagnon-Tremblay, est nommée chef de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale. C'est la première fois dans l'histoire du parlementarisme québécois qu'une femme est désignée à ce poste.

21 mai 1998

De façon exceptionnelle et avec le consentement des groupes parlementaires de l'Assemblée nationale, le président de l'Assemblée nationale présente une motion dénonçant « l'intolérance manifestée à l'égard de David Levine suite à sa nomination comme directeur général du nouvel hôpital d'Ottawa et qu'elle [l'Assemblée nationale] réitère le principe fondamental qu'est la liberté d'opinion. »

27 mai 1998

La Conférence parlementaire des Amériques a été institutionnalisée par les parlementaires présents à Puerto Rico et son secrétariat permanent aura son siège à Québec. Après celle de Québec en septembre 1997, la deuxième Conférence aura lieu au Brésil.

Jean-Louis Roux, ex-lieutenant-gouverneur du Québec a été nommé président du Conseil des arts du Canada.

28 mai 1998

L'Assemblée nationale adopte, à l'unanimité, une motion dénonçant l'accumulation sans cesse croissante de surplus dans la caisse fédérale de l'assurance-emploi.

1er juin 1998

David Whissell est élu député du Parti libéral lors de l'élection partielle dans la circonscription d'Argenteuil.

2 juin 1998

Début de la consultation particulière de la Commission des institutions sur la Déclaration de Calgary.

17 juin 1998

Le président de l'Assemblée nationale du Québec, Jean-Pierre Charbonneau, a déposé en Chambre les éléments d'une politique de relations parlementaires internationales de l'Assemblée nationale du Québec : La démocratie parlementaire à l'ère de la mondialisation.

19 juin 1998

Jacques Girard est nommé, par l'Assemblée nationale, directeur général des élections. Son entrée en fonction officielle est fixée au 13 juillet 1998.

Ajournement des travaux de la 2e session de la 35e législature.

La députée libérale de Marguerite-Bourgeoys, Liza Frulla, annonce qu'elle quitte la vie politique.

1er août 1998

Démission de la députée libérale de Marguerite-Bourgeoys, Liza Frulla.

23 septembre 1998

Le premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, procède à un remaniement ministériel :

20 octobre 1998

Reprise de la 2e session de la 35e législature.

21 octobre 1998

Le président de l'Assemblée nationale dépose des modifications permanentes au Règlement concernant l'horaire de l'Assemblée et celui des commissions, la dénomination, la compétence et la composition des commissions, ainsi que les affaires inscrites par les députés de l'opposition.

Adoption du projet de loi 456 modifiant la Loi sur l'Assemblée nationale pour prévoir que lorsque le poste de président de l'Assemblée nationale est vacant, un des vice-présidents remplace le président dans l'exercice de ses fonctions administratives.

Prorogation de la 2e session de la 35e législature la plus longue session de l'histoire du Québec (200 séances).

28 octobre 1998

Dissolution de la 35e législature et décret pour tenir des élections générales le 30 novembre 1998.

22 novembre 1998

Décès de Yves Blais, député du Parti québécois de la circonscription de Masson.

L'élection sera reportée au 14 décembre 1998.

30 novembre 1998

Élections générales

Le Parti québécois remporte la victoire avec 75 députés, le Parti libéral fait élire 48 députés et l'Action démocratique du Québec, un.

14 décembre 1998

Gilles Labbé est élu député du Parti québécois dans la circonscription de Masson.

15 décembre 1998

Présentation du Conseil des ministres

Fait à noter, c'est la première fois que des femmes occupent les postes de ministre de la Justice et de ministre des Affaires municipales.