National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Charles Daoust

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Charles Daoust

(1825-1868)

 

Biography

Né à Beauharnois et baptisé dans la paroisse Saint-Clément, le 23 janvier 1825, fils du cultivateur Charles Dao (Daoust), qui fut patriote, et de Françoise Dandurand dit Marcheterre.

Fit ses études classiques au Collège Saint-Pierre, à Chambly, à compter de 1836. S'engagea dans la vie religieuse en 1844, mais, l'année suivante, commença l'apprentissage du droit à Montréal, auprès de Lewis Thomas Drummond. Admis au Barreau en 1847.

Compta parmi le groupe des 13 premiers collaborateurs du journal L'Avenir, fondé à Montréal en 1847. Exerçait la profession d'avocat à Beauharnois en 1851. Fut rédacteur en chef du journal libéral montréalais Le Pays, de mars 1853 jusqu'en 1859. Pratiqua aussi le droit à Montréal, en association avec ses deux beaux-frères. Membre de l'Institut canadien, en fut élu président en 1860.

Élu député de Beauharnois en 1854; rouge. Défait en 1858 et en 1861.

Au début de 1864, succéda à Louis-Antoine Dessaulles comme chef de la rédaction du Pays, opposé au projet de Confédération; occupa ce poste jusqu'à l'automne de 1865.

Décédé à Montréal, le 27 février 1868, à l'âge de 43 ans et 1 mois. Inhumé dans la paroisse Notre-Dame, le 29 février 1868.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 16 décembre 1856, sa cousine Angèle Doutre, fille de François Doutre, ancien cordonnier de Beauharnois, et d'Élisabeth Dandurand dit Marcheterre.

Petit-cousin d'Achille Bergevin.

Date de mise à jour de la biographie : February 2009