National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Christopher Dunkin

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Christopher Dunkin

(1812-1881)

 

Biography

Né à Walworth (Londres), le 25 septembre 1812, fils de Summerhays Dunkin et de Martha Hemming, qui épousa plus tard le docteur Jonathan Barber.

Fit des études universitaires à Londres et à Glasgow, de 1829 à 1831, puis à l'Université Harvard de Cambridge, au Massachusetts, où il enseigna aussi de 1833 à 1835. Fit l'apprentissage du droit à Montréal; admis au Barreau en 1846.

Fut rédacteur du Morning Courier, à Montréal, en 1837 et en 1838. Secrétaire de la Commission d'éducation, créée en 1838, et de la Commission du service postal, de 1839 à 1847. Exerça les fonctions de secrétaire provincial adjoint du Bas-Canada, du 1er janvier 1842 au 19 mai 1847. Pratiqua le droit comme avocat à Montréal, puis, à partir de 1862, à Knowlton. Fit partie des conseils d'administration du Collège St. Francis de Richmond et du Collège McGill de Montréal, à compter de 1854. Membre du Conseil de l'instruction publique en 1859. Nommé conseiller de la reine le 28 juin 1867. Propriétaire foncier à Knowlton. Actionnaire de la Compagnie du chemin de fer de jonction des comtés du Sud-Est.

Défait dans Drummond en 1844. Élu député des circonscriptions unies de Drummond et Arthabaska en 1858; de tendance conservatrice. Défait en 1861. Élu dans Brome à une élection partielle le 17 mars 1862. Réélu sans opposition en 1863. Fut de tendance conservatrice modérée; s'opposa au projet de Confédération. Son mandat prit fin avec l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Élu député conservateur de Brome à l'Assemblée législative, sans opposition, et à la Chambre des communes en 1867. Refusa la charge de Trésorier provincial offerte par Joseph-Édouard Cauchon. Fit partie du cabinet Chauveau à titre de Trésorier de la province de Québec, du 15 juillet 1867 au 25 octobre 1869, date d'assermentation du nouveau Trésorier provincial, Joseph Gibb Robertson. Prêta serment comme membre du Conseil privé le 16 novembre 1869. Fut membre du cabinet Macdonald: détint le portefeuille de l'Agriculture du 16 novembre 1869 au 24 octobre 1871. À son entrée au ministère, son siège de député fédéral était devenu vacant. Réélu dans Brome à une élection partielle le 29 novembre 1869. Ne s'est pas représenté aux élections provinciales en 1871. Son siège de député fédéral devint vacant par suite de sa nomination comme juge de la Cour supérieure de la province de Québec pour le district de Bedford le 25 octobre 1871.

Fut officier de milice. Reçut un doctorat en droit civil du Collège Bishop's en 1875. Président de la Société d'agriculture du comté de Bedford. Est l'auteur de: Address at the bar of the Legislative Assembly of Canada [...] on behalf of certain proprietors of seigniories in Lower Canada [...] (Québec, 1853); Address [...] against a bill introduced by the Hon. Mr. Attorney General Drummond ([Québec, 1853]); Case (in part) of the seigniors of Lower Canada, submitted to the judges of [...] Lower Canada [...] (Montréal, 1855); Chronological list or index of grants in fief and royal gratifications of grants in fief, made in New France to [...] 1760 (Québec, 1853); et de Speech delivered in the Legislative Assembly [...] during the debate on the subject of the confederation of the British North American provinces (Québec, 1865).

Décédé à Knowlton, le 6 janvier 1881, à l'âge de 68 ans et 3 mois. Les obsèques eurent lieu dans la cathédrale anglicane Christ Church, à Montréal, le 11 janvier 1881.

Avait épousé dans l'État du Massachusetts, le 13 août 1835, Mary Barber, fille de son beau-père, le docteur Jonathan Barber.

Cousin d'Edward John Hemming.

Date de mise à jour de la biographie : March 2009

Archives