National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Home > Members > Lucius Seth Huntington

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Lucius Seth Huntington

(1827-1886)

 

Biography

Né à Compton, le 26 mai 1827, fils de Seth Huntington, cultivateur, et de Mary Hovey, tous deux d'ascendance américaine.

Étudia dans les Cantons-de-l'Est, puis au Brownington Seminary, dans le Vermont. Fit l'apprentissage du droit auprès de John Sewell Sanborn; en même temps, enseigna à Hatley ainsi qu'à Magog, et, en 1852, devint principal de la Shefford Academy, à Frost Village. Admis au Barreau en 1853.

Exerça sa profession et fit du commerce dans les Cantons-de-l'Est. Cofondateur, en 1856, de l'Advertiser and Eastern Townships Sentinel, auquel il collabora et qu'il dirigea à Knowlton, puis, à compter de 1857, à Waterloo. Devint secrétaire de la Compagnie du chemin de fer de Stanstead, Shefford et Chambly, en 1857. Nommé conseiller de la reine en 1863. Par la suite, s'établit à Montréal où il fit partie du bureau d'avocats Laflamme, Huntington et Laflamme; collabora au Montreal Herald dont il fut actionnaire. Propriétaire de mines de cuivre dans le canton de Bolton et engagé dans la construction ferroviaire. Eut des intérêts dans l'Association d'assurance mutuelle sur la vie du Canada.

Candidat dans Shefford à une élection partielle au terme de laquelle, le 20 novembre 1860, il n'y eut pas d'élu, puisque les deux candidats étaient ex aequo. Élu député de cette circonscription en 1861. Fut membre du ministère Macdonald–Dorion : conseiller exécutif et Solliciteur général du Bas-Canada du 28 mai 1863 au 29 mars 1864. Réélu dans Shefford en 1863. Rouge; s'opposa au projet de Confédération. Son mandat prit fin avec l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Élu député libéral de Shefford à la Chambre des communes en 1867. Réélu en 1872; dévoila en Chambre le scandale du Pacifique, en 1873. Prêta serment comme membre du Conseil privé le 20 janvier 1874. Fit partie du cabinet Mackenzie: président du Conseil privé du 20 janvier 1874 au 8 octobre 1875, puis ministre des Postes du 9 octobre 1875 au 16 octobre 1878. Réélu dans Shefford aux élections fédérales en 1874 et en 1878. Défait en 1882.

S'installa à New York. Écrivit un roman intitulé Professor Conant: a story of English and American social and political life, publié à Toronto en 1884. Est aussi l'auteur d'un discours, The independence of Canada [...], prononcé devant la Société d'agriculture du comté de Missisquoi en 1869.

Décédé à New York, le 19 mai 1886, à l'âge de 58 ans et 11 mois. Après des obsèques célébrées dans la cathédrale anglicane Christ Church, à Montréal, fut inhumé dans le cimetière Mont-Royal, le 22 mai 1886.

Avait épousé en 1853 Miriam Jane Wood, fille du major David Wood, commerçant de Frost Village; puis, à New York, le 28 octobre 1877, Ellen Brown Marsh, veuve de Charles Marsh, ingénieur civil.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : April 2009