National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Pierre-Gabriel Huot

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Pierre-Gabriel Huot

(1825-1913)

 

Biography

Né à Québec et baptisé dans la paroisse Notre-Dame, le 22 janvier 1825, sous le prénom de Pierre-Gabriel-Octave, fils de Pierre Huot, marchand, et de Marie-Victoire Richard.

Admis à l'exercice du notariat en février 1850, mais ne pratiqua pas sa profession.

Se lança dans le journalisme à Québec. Rédacteur en chef de La Voix du peuple, de sa fondation en décembre 1851 jusqu'à sa disparition en 1852. L'un des propriétaires et des rédacteurs du National de Québec, de novembre 1855 à juin 1859. Cofondateur, vers 1850, de la Chambre de lecture de Saint-Roch. Président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec en 1864 et en 1865. Publia, en 1876, L'Éloge du révérend M.Z. Charest, curé de Saint-Roch de Québec. Écrivit également des poésies, reproduites dans Le Répertoire national [...] de James Huston; l'une de ses compositions, La Huronne, fut mise en musique.

Élu député de Saguenay en 1854; libéral indépendant. Son élection fut cependant annulée le 17 novembre 1854. Élu dans la même circonscription à une élection partielle le 18 janvier 1855; de tendance libérale. Défait dans Charlevoix et dans la Cité de Québec en 1858. Élu dans Québec-Est à une élection partielle le 18 mai 1860; appuya les rouges. Élu conseiller législatif de la division de Stadacona en 1860; toutefois, l'élection fut déclarée nulle le 16 mai 1861. Avait entre-temps remis sa démission comme député, mais l'orateur avait annoncé, le 16 mars 1861, qu'il ne l'acceptait pas. Réélu député de Québec-Est en 1861; donna son appui aux rouges. Réélu sans opposition en 1863; de tendance libérale, mais fut en faveur du projet de Confédération. Son mandat prit fin avec l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Élu sans opposition député conservateur de Québec-Est à la Chambre des communes en 1867, démissionna le 14 juin 1870.

Nommé maître de poste de Québec le 31 mai 1870, exerça cette fonction du 1er juillet 1870 jusqu'à ce qu'il fût démis, le 1er janvier 1874. S'installa aux États-Unis en 1886.

Décédé à New York, en septembre 1913, à l'âge de 88 ans et 7 ou 8 mois.

Avait épousé dans la chapelle de l'Hôpital général de Québec, dans la paroisse Notre-Dame-des-Anges, le 18 novembre 1856, Marie-Arthémise Hamel, fille de Joseph Hamel, arpenteur et inspecteur des chemins, et de Marguerite Gagné, de la paroisse Saint-Roch.

Date de mise à jour de la biographie : April 2009