National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Pierre Marc Johnson

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.
Pierre Marc Johnson

Pierre Marc Johnson

 

Biography

Né à Montréal, le 5 juillet 1946, fils de Daniel Johnson (père), avocat, et de Reine Gagné.

Fit ses études primaires et secondaires au couvent des Sœurs de la Providence et aux collèges Stanislas et Saint-Laurent. Bachelier en science politique summa cum laude du Collège Jean-de-Brébeuf en 1967. Licencié en droit de l'Université de Montréal en 1970 et admis au Barreau du Québec en 1971. Diplômé en médecine de l'Université de Sherbrooke en 1975 et admis au Collège des médecins du Québec et à la licence de pratique au Canada en 1976 après un internat dans les hopitaux universitaires de Montréal.

Occupa divers postes de 1966 à 1973 au sein de plusieurs associations étudiantes ainsi qu'à OXFAM-International. Professeur au cégep de Sherbrooke en 1972 et en 1973. Participa à une recherche sur l'analyse des fonds de recherche en santé pour le ministère de l'Éducation en 1973. Fut membre du conseil d'administration de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke. Exerça la médecine à l'Hôpital Maisonneuve à Montréal.

Élu député du Parti québécois dans Anjou en 1976. Réélu en 1981 et en 1985. Ministre du Travail et de la Main-d'œuvre dans le cabinet Lévesque du 6 juillet 1977 au 6 novembre 1980. Ministre des Consommateurs, Coopératives et Institutions financières du 6 novembre 1980 au 30 avril 1981. Ministre des Affaires sociales du 30 avril 1981 au 5 mars 1984. Ministre de la Justice et Procureur général du 5 mars 1984 au 3 octobre 1985. Ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes du 5 mars 1984 au 12 décembre 1985. Ministre par intérim des Communautés culturelles et de l'Immigration du 27 novembre au 20 décembre 1984. Élu président du Parti québécois le 29 septembre 1985. Premier ministre du Québec et président du Conseil exécutif du 3 octobre au 12 décembre 1985. Chef de l'Opposition officielle du 12 décembre 1985 au 10 novembre 1987, date de sa démission comme président du Parti québécois, chef de l'opposition officielle et député d'Anjou.

Professeur invité de droit constitutionnel à l'University York de Toronto en 1988. Avocat-conseil au cabinet Guy et Gilbert de 1988 à 1996 puis chez Heenan Blaikie. Professeur à la Faculté de droit et directeur de recherche au Centre de médecine d'éthique et de droit de l'Université McGill de 1988 à 1998. Devint conseiller spécial du secrétaire général de la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement en 1991.

Président de comités de la Conférence des parties de la Convention des Nations unies pour combattre la désertification (1992-1994) et conseiller auprès du Secrétariat depuis 1992. Chargé de mission en Afrique, en Amérique latine et en Europe de l'Ouest depuis 1994, pour des organes liés à la Convention. Conseiller auprès de la Commission nord-américaine de coopération environnementale de 1994 à 2002. Coprésident du Symposium international, sur le commerce et le développement durable à l'occasion du Sommet des Amériques à Québec en 2001.

Membre du conseil d'administration d'organisations et d'institutions liées au développement durable: membre fondateur, vice-président du conseil d'administration et président du comité des affaires étrangères de la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie à Ottawa (1989-1997); l'Institut international de développement durable à Winnipeg (1990-1996); Environmental Training Institute of North America de Mexico (1994-1999); l'Union mondiale de conservation de la nature à Genève (1997 et 2000); l'Institut Véolia pour l'environnemet à Paris (2000).

Membre du conseil d'administration de sociétés commerciales à capitalisation ouverte ou fermée: Unimédia (1990-1998), SNC, devenue SNC Lavalin (1990-1998), comité aviseur sur l'environnement de la société Dow Chemical (Midland, Michigan, 1990-1996), Compagnie de chauffage urbaine de Montréal (Montréal, 1993-1998), SOGEMA (Montréal, 1997-2000), Vincor International (Toronto, depuis 1998), Divertissements Muse Inc. (Montréal, depuis 1998), Civigenics (Bonton, 1998-2000), Entourage Solutions technologiques (Montréal, 2000-2005), Air Canada (2000-2003), H2O Innovation (2001-2003), Ciments Saint-Laurent (Montréal, depuis 2001), Celmed Bioscience (Montréal, 2003-2004), Ace Aviation Holdings (Montréal, depuis 2003) et ses filiales Aéroplan (depuis 2004) et Jazz (depuis 2005), Orthosoft (Montréal, depuis 2004), First National Alarmcap (Calgary, depuis 2005) et Noveko international (juin 2008).

Conseiller et négociateur principal du gouvernement du Québec dans le dossier opposant les États-Unis au Canada sur le bois d'oeuvre depuis 2001. Membre du groupe de travail sur l'avenir de l'Amérique du Nord du Conseil des relations extérieures des États-Unis en en 2004 et en 2005. Juriste-conseil auprès du Conseil de la magistrature du Canada dans l'affaire du juge en chef, Michel Robert, de la Cour d'appel du Québec en 2005. Conseiller spécial de GO5 pour la défense de la gestion de l'offre de 2004 à 2006. Président de la Commission d'enquête sur le viaduc de la Concorde en 2006 et en 2007. Nommé en mai 2009 négociateur en chef du Québec dans le cadre des négociations du projet d'accord transatlantique entre le Canada et l'Union européenne afin de faciliter le commerce et étendre les domaines de coopération.

Devint avocat-conseil chez Lavery en février 2014.

Auteur d'essais et articles sur la mondialisation en regard de l'environnement et de la participation de la société civil; auteur d'un ouvrage de droit du commerce international intituté: The Environment and NAFTA: Understanding and Implementing the New Continental Law (1995).

Nommé membre de la Société Royale du Canada en mai 1993. Nommé grand officier de l'Ordre de la Pléiade le 28 janvier 2000. Honoré du titre de Grand Ambassadeur par le Réseau des diplômés de l'Université de Sherbrooke en novembre 2005. Le 19 juin 2008, fut élevé au rang de grand officier de l'Ordre national du Québec pour sa contribution exceptionnelle à la vie québécoise.

Frère de Daniel Johnson (fils). Neveu de Maurice Johnson, député à la Chambre des communes de 1958 à 1962.

Date de mise à jour de la biographie : March 2014

Archives

Émission Mémoires de députés