National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Armand La Vergne

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Armand La Vergne

(1880-1935)

 

Biography

Né à Arthabaska, le 21 février 1880, fils de Joseph Lavergne, avocat, juge et député à la Chambre des communes de 1887 à 1897, et d'Émilie Barthe.

Étudia au Collège du Sacré-Cœur à Arthabaska, au Séminaire de Québec, à l'Université d'Ottawa et à l'Université Laval à Québec. Fit des études postuniversitaires à Paris. Fit sa cléricature auprès de Me Jules-Alfred Lane. Admis au Barreau de la province de Québec en 1903. Créé conseil en loi du roi le 13 juin 1918.

Exerça sa profession à Québec et à Montmagny. S'associa à Me Alleyn Taschereau de 1903 à 1912. Fut membre du cabinet d'avocats Roy (Ernest), Langlais, La Vergne et Godbout de 1916 à 1921. Pratiqua seul jusqu'en 1927 et fit ensuite partie du cabinet Belleau, La Vergne et La Vergne. Bâtonnier du Barreau de Québec en 1930 et en 1931. Fut aussi conférencier et journaliste. Dirigea Le Courrier de Montmagny et collabora au Devoir, au Droit, au Nationaliste, à L'Action catholique et au Matin.

Participa avec Olivar Asselin à la fondation de la Ligue nationaliste en 1903 et en devint le secrétaire avec Omer Héroux. Élu député libéral à la Chambre des communes dans Montmagny à l'élection partielle du 16 février 1904 et aux élections générales du 3 novembre 1904. Exclu du Parti libéral par Wilfrid Laurier en janvier 1907. Démissionna en mai 1908 pour se porter candidat aux élections provinciales. Élu député nationaliste à l'Assemblée législative dans Montmagny en 1908 et en 1912. Occupa la fonction de whip au Parti conservateur de 1909 à 1912. Ne s'est pas représenté en 1916. Candidat indépendant défait dans Montmagny aux élections fédérales de 1917, puis dans le comté de Québec en 1921. Candidat indépendant défait dans Montmorency aux élections provinciales de 1923. Candidat conservateur défait dans Montmagny aux élections fédérales de 1925 et de 1926. Organisateur pour le district de Québec du congrès conservateur tenu à Winnipeg en 1927. Élu député conservateur à la Chambre des communes dans Montmagny en 1930. Élu vice-président de la Chambre des communes le 10 septembre 1930. Siégea jusqu'à son décès.

Publia en 1935 Trente ans de vie nationale. Lieutenant-colonel de réserve en 1912 et commandant du 61e régiment de Montmagny. Membre de la Société Saint-Jean-Baptiste et de la direction nationale de la Self-Determinative Ireland of Canada and Newfoundland. Membre honoraire de l'Union nationale Métis de Saint-Boniface. Membre à vie de la Société du parler français. Membre des Chevaliers de Colomb et du Club de la garnison de Québec.

Décédé en fonction à Ottawa, le 5 mars 1935, à l'âge de 55 ans. Inhumé à Arthabaska, dans le cimetière de la paroisse Saint-Christophe, le 8 mars 1935.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 1er décembre 1904, Georgette Roy, fille de Philippe-Honoré Roy, avocat, et d'Auglore Molleur.

Petit-fils de Joseph-Guillaume Barthe.

Date de mise à jour de la biographie : April 2012

Archives