National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Charles Langelier

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Charles Langelier

(1850-1920)

 

Biography

Né à Sainte-Rosalie, le 23 août 1850, fils de Louis-Sébastien Langelier, cultivateur, et de Julie-Esther Casault.

Fit ses études au Séminaire de Saint-Hyacinthe, au Séminaire de Québec et à l'Université Laval. Médaillé de lord Dufferin. Fit sa cléricature auprès de son frère, François Langelier. Admis au Barreau de la province de Québec le 18 septembre 1875. Créé conseil en loi de la reine le 4 juillet 1899.

Exerça sa profession d'avocat à Québec et fut associé notamment avec son frère. Membre du Conseil du Barreau de Québec. Rédacteur des rapports judiciaires de Québec.

Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Montmorency en 1878. Défait en 1881. Candidat libéral défait dans la même circonscription aux élections fédérales de 1882. Candidat libéral défait dans Bellechasse aux élections provinciales de 1886. Élu député libéral à la Chambre des communes dans Montmorency en 1887. Démissionna le 10 juin 1890 et se fit élire à l'Assemblée législative dans Montmorency en 1890. Son siège devint vacant à la suite de sa nomination au Conseil exécutif; se fit réélire à l'élection partielle du 12 juillet 1890. Président du Conseil dans le cabinet Mercier du 30 juin au 29 septembre 1890. Secrétaire et Registraire dans le même cabinet du 22 août 1890 au 21 décembre 1891. Défait dans Montmorency à l'élection de 1892, puis dans Bonaventure à l'élection partielle du 22 décembre 1897. Réélu dans Lévis à l'élection partielle du 19 décembre 1898 et sans opposition en 1900.

Son siège devint vacant à la suite de sa nomination comme shérif du district de Québec le 26 juin 1901. Nommé juge à la Cour des sessions de la paix le 29 janvier 1910.

Journaliste, collabora à plusieurs journaux. Copropriétaire et coéditeur de L'Électeur de juillet 1883 à janvier 1886. A publié notamment: Éloge de l'agriculture (1891), Lord Russel de Killowen à Québec (1896), John Buckworth Parkin, avocat et conseil de la reine (1897), Souvenirs politiques de 1878 à 1890, récits, études et portraits (1909), La Confédération, sa genèse, son établissement (1916) et La Procédure criminelle d'après le code et la jurisprudence (1916). Président de l'Institut canadien. Gouverneur de l'Université Laval. Président du Canadian Club et du Club de la garnison.

Décédé à Québec, le 7 février 1920, à l'âge de 69 ans et 5 mois. Inhumé dans le cimetière Saint-Charles, le 10 février 1920.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 2 août 1882, Marie-Louise-Georgianna-Lucille Larue, fille de Thomas-Georges Larue, percepteur du Revenu provincial, et d'Hélène-Marie-Louise Guénette.

Souce : DBC

Date de mise à jour de la biographie : April 2009

Archives