National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Gédéon Larocque

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Gédéon Larocque

(1831-1903)

 

Biography

Né à Chambly, le 21 décembre 1831, fils d'Édouard Larocque et de Louise Daigneau.

Étudia au Collège de Chambly, au Collège de Saint-Hyacinthe, à l'École de médecine et de chirurgie de Montréal, et fit un stage auprès de son oncle, Luc-Eusèbe Larocque. Reçu médecin en 1855.

Exerça sa profession à Longueuil. Enseigna également la musique. Participa à la colonisation de la région du Lac-à-la-Truite en 1851. Propriétaire d'une ferme à Beaumont (Côte-du-Sud).

Maire de Longueuil de 1862 à 1870. Préfet du comté de Chambly pendant quatre ans. Élu député libéral dans Chambly en 1871. Ne s'est pas représenté en 1875.

Agent du Chemin de fer du Nord en 1874. Nommé sergent d'armes à l'Assemblée législative le 29 juillet 1875, poste qu'il occupa jusqu'en 1902. A publié des traités sur l'horticulture et l'agriculture dont Culture et préparation du tabac (1881) et Manuel des engrais (1896).

Décédé à Montréal, le 23 octobre 1903, à l'âge de 71 ans et 10 mois. Inhumé à Longueuil, dans le cimetière de la paroisse Saint-Antoine, le 26 octobre 1903.

Avait épousé à Longueuil, dans la paroisse Saint-Antoine, le 30 janvier 1856, Félicité Thibault, fille d'Amable Thibault et de Marie-Rose Savard; puis, dans la cathédrale de Montréal, le 17 mai 1870, Rosalie-Christine Brauners, fille de John C. Brauners et de Jeannet Johnson; puis, à Beloeil, le 3 janvier 1874, Azilda Davignon, veuve d'Alfred Bissonneau, médecin.

Date de mise à jour de la biographie : April 2009

Archives