National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Thomas McCord

Advanced search in the Members section

Trouver un député
  • Live on the Web

Thomas McCord

(1750-1824)

 

Biography

Né dans le comté d'Antrim, en Irlande du Nord, le 7 février 1750, fils de John McCord, marchand, et de Margery Ellis.

Installé à Québec depuis 1764, fit ses débuts comme marchand en 1770. Obtint une licence pour vendre de l'alcool à Montréal en 1771. Directeur de la Compagnie de la distillerie de Montréal en 1787. Fit de la spéculation foncière. Se rendit en Irlande en 1796 pour régler des affaires et y demeura jusqu'en 1805. Ayant fait faillite à Montréal en 1801, tenta à son retour de redresser sa situation financière en s'établissant comme marchand général. Devenu agent de la seigneurie de Villechauve, appelée aussi Beauharnois, s'y installa temporairement. En 1814, acquit le bail de l'arrière-fief Nazareth, connu dès lors sous le nom de Griffintown, et s'y établit. Fut juge de paix et président du jury d'accusation à la Cour du banc du roi à Montréal. Nommé magistrat de police et coprésident de la Cour des sessions trimestrielles de Montréal en 1810; fut démis de ces deux dernières fonctions en 1824.

S'occupa d'administration municipale à Montréal après 1796. Élu député de Montréal-Ouest en 1809; appuya le Parti des bureaucrates. En 1810, retira sa candidature dans Montréal-Ouest avant la fin du scrutin. Défait dans Huntingdon en 1814. Élu dans Bedford en 1816. Ne se serait pas représenté en avril 1820.

Franc-maçon depuis 1778, accéda 10 ans plus tard au poste de grand secrétaire provincial. Fut lieutenant dans la milice britannique de Montréal. Membre du conseil d'administration de la succursale montréalaise de la Société d'agriculture en 1790. Fit partie du comité montréalais de l'association fondée en 1794 pour appuyer l'autorité britannique. Obtint de nombreux postes de commissaire. Refusa en 1814 la fonction d'administrateur de la Maison d'industrie.

Décédé à Montréal, le 5 décembre 1824, à l'âge de 74 ans et 9 mois. Les obsèques eurent lieu dans l'église anglicane Christ Church, le 7 décembre 1824.

Avait épousé dans l'église paroissiale de Shoreditch, à Londres, le 27 novembre 1798, Sarah Solomons (Solomon), fille de Levy Solomons, marchand, et de Louise Loubier.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : May 2009