National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Home > Members > Joseph Papin

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Joseph Papin

(1825-1862)

 

Biography

Né à L'Assomption, le 14 décembre 1825, puis baptisé le 17, fils de Basile Papin, cultivateur, et de sa seconde femme, Marie-Rose Pelletier.

Étudia au Petit Séminaire de Montréal en 1834 et en 1835, puis au Collège de l'Assomption de 1835 à 1842. Fit l'apprentissage du droit à Montréal; admis au Barreau en 1846.

Participa à la fondation de l'Institut canadien de Montréal en 1844; en fut premier vice-président en 1845, président en 1846 et en 1847 et secrétaire-archiviste en 1848. Collabora au journal L'Avenir. Fut membre de l'Association pour le peuplement des Cantons-de-l'Est fondée en 1848 et, en 1849, signa le Manifeste annexionniste. Prit part à l'action électorale en faveur de Louis-Joseph Papineau en 1851 et en 1852, et au mouvement en vue de l'abolition de la tenure seigneuriale.

Élu représentant du quartier Sainte-Marie au conseil municipal de Montréal en février 1853 et en février 1854; la seconde élection fut annulée le 31 octobre 1854. Élu député de L'Assomption en 1854; mis sous la garde du sergent d'armes le 28 novembre pour absence injustifiée, fut libéré après avoir fourni des explications; rouge. Défait en 1858.

Pratiqua la profession d'avocat à Montréal et demeura actif au sein des milieux libéraux. À compter de mai 1858, exerça la fonction d'avocat de la Ville de Montréal.

Décédé à L'Assomption, le 23 février 1862, à l'âge de 36 ans et 2 mois. Inhumé à Montréal, le 27 mai 1862.

Avait épousé à Montréal, le 18 novembre 1857, Sophie Homier, fille de Jean-Baptiste Homier, membre du conseil municipal, et de Sophie Sareault; elle épousa en secondes noces, en 1868, Ferdinand-Conon David.

Beau-frère d'Alexandre Archambault.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : May 2009