National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > John Henry Pope

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

John Henry Pope

(1819-1889)

 

Biography

Né dans le canton d'Eaton, au Bas-Canada, le 19 décembre 1819, fils de John Pope, cultivateur descendant de loyalistes du Massachusetts, et de Sophia Laberee.

S'occupa d'agriculture et plus particulièrement d'élevage, d'abord à la ferme paternelle située dans le village actuel de Cookshire; fut actionnaire et président honoraire de l'Association agricole des Cantons-de-l'Est, ainsi qu'administrateur de la Compton Colonization Society. Lié à la création et à l'administration de la Banque des townships de l'Est, de 1855 jusqu'à sa mort. Cofondateur en 1866 de la Compagnie manufacturière Paton de Sherbrooke. Engagé dans l'exploitation forestière, notamment à titre de copropriétaire de la Brompton Mills Lumber Company; dans la mise en valeur de mines de cuivre, dans le canton d'Ascot, et de terres riches en or qu'il avait acquises dans le canton de Ditton; ainsi que dans la construction ferroviaire, au sein de la Compagnie du chemin de fer international de Saint-François et Mégantic, établie en 1870. Administrateur de la Compagnie des pouvoirs d'eau de Sherbrooke et de la Sherbrooke Gas and Water Company. Officier de milice, accéda au grade de major.

Représentant du canton d'Eaton au conseil du comté de Sherbrooke dans les années 1840. Candidat antiannexionniste défait dans Sherbrooke en 1851. Défait dans la ville de Sherbrooke à une élection partielle le 8 mars 1853. Défait dans Compton en 1854. Élu sans opposition député de Compton en 1858; mis sous la garde du sergent d'armes le 20 mai 1858 pour absence injustifiée, fut libéré après avoir fourni des explications. Réélu sans opposition en 1861 et en 1863. De tendance conservatrice. Occupa son siège jusqu'à l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Élu sans opposition député conservateur de Compton à la Chambre des communes en 1867. Prêta serment comme membre du Conseil privé le 25 octobre 1871. Ministre de l'Agriculture dans le cabinet Macdonald du 25 octobre 1871 au 6 novembre 1873. À son entrée au ministère, son siège de député était devenu vacant. Réélu dans Compton à une élection partielle le 11 novembre 1871. Réélu en 1872, sans opposition, puis en 1874 et en 1878. Fit partie du cabinet Macdonald : ministre de l'Agriculture du 17 octobre 1878 au 24 septembre 1885, ministre suppléant des Chemins de fer et des Canaux du 29 mai 1884 au 24 septembre 1885 et ministre des Chemins de fer et des Canaux du 25 septembre 1885 au 1er avril 1889. À son entrée au ministère conservateur, son siège de député s'était trouvé vacant. Réélu dans Compton à une élection partielle le 4 novembre 1878. Réélu en 1882 et en 1887.

Décédé en fonction à Ottawa, le 1er avril 1889, à l'âge de 69 ans et 3 mois. Inhumé dans le cimetière anglican de Cookshire, le 3 avril 1889.

Avait épousé dans l'église anglicane du canton d'Eaton, le 5 mars 1845, Percis Maria Bailey, fille de Ward Bailey, de Cookshire.

Père de Rufus Henry Pope, député à la Chambre des communes du Canada et sénateur. Beau-père de William Bullock Ives, député fédéral.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : June 2009

Archives