National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Louis Raynaud, dit Blanchard

Advanced search in the Members section

Trouver un député
  • Live on the Web

Louis Raynaud, dit Blanchard

(1789-1868)

 

Biography

Né à L'Assomption et baptisé dans la paroisse Saint-Pierre-du-Portage, le 12 mars 1789, sous le prénom de Pierre-Louis, fils de Jean-Baptiste Blanchard, cultivateur, et de Magdeleine Payette. Baptisé et communément désigné sous le patronyme de Blanchard. Dans les documents officiels, désigné sous le nom de Louis Raynaud (Rénaut, Reneau, Reneault) (dit) Blanchard; dans les sources secondaires, Louis Renault Blanchard et Louis Reynaud dit Blanchard; à son premier mariage, signa L. Raynaud Blanchard, au second, L. R. Blanchard.

Fut cultivateur à Saint-Hyacinthe.

Élu député de Saint-Hyacinthe en 1830. Réélu en 1834. Appuya généralement le Parti patriote. Le 23 octobre 1837, participa à l'assemblée des six comtés, tenue à Saint-Charles-sur-Richelieu; proposa l'une des résolutions adoptées à cette occasion. Un mandat d'arrêt ayant été lancé contre lui le 6 décembre 1837, se réfugia aux États-Unis, d'où il revint après l'amnistie du 28 juin 1838. Son mandat de député avait pris fin avec la suspension de la Constitution, le 27 mars 1838.

Nommé commissaire au Tribunal des petites causes en 1844, n'exerça pas ses fonctions, ayant refusé de prêter le serment requis, et démissionna en 1848. Fut au nombre des commissaires chargés de l'érection civile des paroisses du diocèse de Saint-Hyacinthe, établi en 1852. Accéda au grade de lieutenant-colonel dans la milice en avril 1856.

Décédé à Saint-Hyacinthe, le 9 août 1868, à l'âge de 79 ans et 4 mois. Après des obsèques célébrées en la cathédrale Saint-Hyacinthe-le-Confesseur, fut inhumé dans le cimetière de la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire, le 11 août 1868.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Marc, à Saint-Marc-sur-Richelieu, le 6 février 1809, Angélique Poulin, fille d'Étienne Poulin, cultivateur, et d'Élisabeth Blanchard dit Rainaud; puis dans la paroisse Saint-Barnabé, à Saint-Barnabé-Sud, le 26 janvier 1857, Marie Evé (Hévey), veuve de Jean-Baptiste Turcot.

Date de mise à jour de la biographie : June 2009