National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > Members > Joseph-Émery Robidoux

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Joseph-Émery Robidoux

(1843-1929)

 

Biography

Né à Saint-Philippe, près de La Prairie, le 10 mars 1843, fils de Toussaint Robidoux, cultivateur, et de Marguerite Demers.

Fit ses études au Collège de Montréal, au Collège Sainte-Marie et à l'Université McGill. Fit sa cléricature auprès de Mes Abbott et Dorman. Admis au Barreau du Bas-Canada le 15 mai 1866. Créé conseil en loi de la reine le 10 septembre 1878.

Pratiqua le droit à Montréal et fut associé notamment à Thomas Fortin, député à la Chambre des communes de 1896 à 1901, Amédée Geoffrion et Cuthbert-Alphonse Chênevert. Enseigna également le droit à l'Université McGill de 1877 à 1890, puis fut professeur émérite de 1890 à 1928. Membre de la Commission d'enquête sur l'administration de la justice à Montréal en 1878 et de la Commission d'enquête sur le palais législatif en 1884.

Candidat libéral défait dans Laprairie aux élections fédérales de 1882. Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Châteauguay à l'élection partielle du 26 mars 1884. Réélu en 1886 et en 1890. Secrétaire et registraire dans le cabinet Mercier du 9 juin au 22 août 1890. Procureur général dans le même cabinet du 22 août 1890 au 21 décembre 1891. Défait en 1892. Réélu en 1897, se fit réélire sans opposition à l'élection partielle tenue le 12 juin 1897 en raison de son accession au cabinet. Secrétaire de la province dans le cabinet Marchand du 26 mai 1897 au 3 octobre 1900.

Son siège devint vacant lorsqu'il fut nommé juge à la Cour supérieure du district de Trois-Rivières le 8 octobre 1900. Nommé juge dans le district de Montréal le 28 janvier 1901 et dans le district de Terrebonne le 13 novembre 1906. Prit sa retraite le 12 novembre 1916.

Membre du Conseil du Barreau de 1877 à 1881, puis en 1889 et en 1890. Syndic du Barreau de Montréal de 1881 à 1885. Docteur en droit civil depuis 1887. Président de la Société des gradués de McGill en 1894. Bâtonnier du Barreau de Montréal en 1895 et en 1896. Président de l'Association du Barreau canadien en 1896. Bâtonnier de la province de Québec en 1896 et en 1897. Membre du Conseil de l'instruction publique de la province. Vice-président de l'Alliance française de Montréal en 1902, puis président de 1903 à 1910. Officier de l'Instruction publique de France. Créé chevalier de la Légion d'honneur de France en 1908. Membre honoraire du comité de Montréal pour la célébration du tricentenaire de Québec en 1908. Membre du Mount Royal Club, du St. James Club et de l'Union Club.

Décédé à Montréal, le 15 mars 1929, à l'âge de 86 ans. Inhumé dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 18 mars 1929.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 18 mai 1869, Sophie Sancer, fille de Jean-Baptiste Sancer, sacristain, et d'Élisabeth Desforges; puis, dans la même paroisse, le 22 juin 1878, Clara Sancer, sœur de sa première épouse.

Date de mise à jour de la biographie : June 2009

Archives