National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Home > Members > Claude Ryan

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.
Claude Ryan

Claude Ryan

(1925-2004)

 

Biography

Né à Montréal, le 26 janvier 1925, fils d'Henri-Albert Ryan et de Blandine Dorion.

Fit ses études à l'École Saint-Jean-de-Matha à Ville-Émard, au Collège de Sainte-Croix à Montréal et à l'École de service social de l'Université de Montréal de 1944 à 1946. Fit un stage d'études en histoire de l'Église et en histoire universelle à l'Université pontificale grégorienne de Rome en 1951 et en 1952.

Secrétaire national de la section de langue française de l'Action catholique canadienne de 1945 à 1962. Président de l'Institut canadien d'éducation des adultes de 1955 à 1961. Président du comité d'étude sur l'éducation des adultes au ministère de l'Éducation du Québec en 1962 et en 1963. Éditorialiste au quotidien Le Devoir de 1962 à 1978. Directeur du Devoir et gérant général de l'Imprimerie populaire (société éditrice du Devoir) de mai 1964 à janvier 1978. Membre du conseil d'administration de la Presse canadienne de 1964 à 1971.

Élu chef du Parti libéral du Québec le 15 avril 1978. Élu député libéral dans Argenteuil à l'élection partielle du 30 avril 1979. Réélu en 1981, en 1985 et en 1989. Chef de l'opposition officielle du 9 mai 1979 au 10 août 1982, date de sa démission comme chef de l'opposition officielle et chef du Parti libéral du Québec. Vice-président de la Commission de l'éducation et de la main-d'oeuvre du 15 mars 1984 au 23 octobre 1985. Ministre de l'Éducation et ministre de l'Enseignement supérieur et de la Science dans le cabinet Bourassa du 12 décembre 1985 au 5 octobre 1990. Ministre responsable de l'application de la Charte de la langue française du 3 mars 1989 au 11 janvier 1994. Ministre de la Sécurité publique du 5 octobre 1990 au 11 janvier 1994. Ministre des Affaires municipales dans les cabinets Bourassa et Johnson (Daniel fils) du 5 octobre 1990 au 26 septembre 1994. Ne s'est pas représenté en 1994.

Fut professeur à l'Université McGill en études catholiques en 2002.

Membre du conseil d'administration de la Caisse populaire Saint-Louis-de-France à Montréal du 23 octobre 1956 au 13 mai 1968 et vice-président du 18 septembre 1963 au 3 mai 1968. Membre de la section canadienne du Canadian-American Committee. Lauréat de plusieurs prix dont bon nombre dans le domaine du journalisme : prix de l'éditorial du National Newspaper Award (1964), prix du National Press Club (1965), prix du Conseil canadien des chrétiens et des juifs, ou Human Relations Award (1966), prix du Comité ouvrier juif du Canada pour sa défense des droits de l'homme (1969), prix Quill du Windsor Press Club (1971), Prix de carrière du Conseil du patronat du Québec (1996), médaille du mérite de l'Office des communications sociales (1997). Nommé au Canadian News Hall of Fame en 1968. Créé compagnon de l'Ordre du Canada le 16 novembre 1995. Devint associé de la Compagnie des Cent-Associés francophones le 9 août 1997. Reçut un doctorat honoris causa en théologie du Collège dominicain de philosophie et de théologie le 12 novembre 2000. Reçut à titre posthume l'insigne de commandeur de l'Ordre de la Pléiade le 17 mars 2004. Également à titre posthume, devint grand officier de l'Ordre national du Québec le 1er juin 2006.

A publié notamment Les classes moyennes au Canada français (1950), L'éducation des adultes, réalité moderne (1957), Le contact dans l'apostolat (1959), Esprits durs, coeurs doux; la vie intellectuelle des militants chrétiens (1959), Les comités: esprit et méthodes (1962), Un type nouveau de laïc (1966), Le Devoir et la crise d'octobre 70 (1971), Le Québec qui se fait (1971), Une société stable (1978), Regards sur le fédéralisme (1995), et Mon testament spirituel (2004).

Décédé à Montréal, le 9 février 2004, à l'âge de 79 ans. Inhumé au cimetière de Saint-Philippe d'Argenteuil.

Avait épousé à Montréal, dans la paroisse Saint-Louis-de-France, le 21 juillet 1958, Madeleine Guay, secrétaire, fille de Joseph Louis Guay et de Valentine Petit.

Date de mise à jour de la biographie : June 2009

Archives