National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Home > Members > Jean-Joseph Trestler

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

Jean-Joseph Trestler

(vers 1757-1813)

 

Biography

Né à Mannheim (Allemagne) vers 1757, fils de Henry Tröstler et de Magdeleine Feitten. Signa aussi Tröstler.

Arriva à Québec en juin 1776, peut-être en qualité de chirurgien militaire, avec le corps mercenaire des Chasseurs de Hesse-Hanau, venu combattre l'invasion américaine de 1775-1776 pour le compte de la Grande-Bretagne. En 1783, avait quitté l'armée et s'était lancé dans le commerce : fut d'abord marchand ambulant à Montréal, puis, en août 1786, ouvrit un magasin général sur les bords de la rivière Outaouais, dans la seigneurie de Vaudreuil. Engagé aussi dans la fabrication de la potasse, le commerce des fourrures, le transport par voie d'eau et le prêt. À partir de 1803, exploita avec un autre marchand un second magasin, aux Cèdres. Investit dans l'immobilier à Vaudreuil, à Montréal, à Québec et dans les régions de Rigaud et des Cèdres; propriétaire d'îles et d'un domaine aujourd'hui situé à Dorion.

Élu député de York en 1808; appuya le Parti canadien. Ne se serait pas représenté en 1809.

Décédé à Vaudreuil, le 7 décembre 1813, à l'âge d'environ 56 ans. Inhumé dans la crypte de l'église Saint-Michel, le 9 décembre 1813.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 21 novembre 1785, Marguerite Noël, fille de Jean-Baptiste Noël et de Marguerite Dassilva dit Portugais; puis, au même endroit, le 24 février 1794, Marie-Anne-Joseph Curtius, fille de Charles-Ferdinand-Frédéric Curtius, ancien marchand d'origine allemande devenu instituteur à Vaudreuil, et de Marie-Anne Frichet.

Grand-père par alliance d'Antoine-Aimé Dorion et de Jean-Baptiste-Éric Dorion.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : July 2009