National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

To use the Calendar, Javascript must be activated in your browser.
For more information

Home > History > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1913-1915)

Skip Navigation LinksChronologie parlementaire depuis 1791 (1913-1915)

 

1913 - 1915

1913

3 janvier 1913

Le député de Stanstead, Prosper-Alfred Bissonnet (libéral), est nommé percepteur du revenu et le député de Bagot, Frédéric-Hector Daigneault (libéral), est nommé inspecteur des asiles et prisons de la province. Leurs sièges sont déclarés vacants.

16 janvier 1913

Élections partielles : Joseph-Émery Phaneuf (libéral) et Alfred-Joseph Bissonnet (libéral) sont élus sans opposition, respectivement dans Bagot et Stanstead.

7 février 1913

Charles Huot annonce qu'il a terminé le marouflage de sa toile qui est installée au-dessus du fauteuil de l'orateur.

18 mars 1913

Signature du contrat pour la construction « du Café et de la chaufferie de l'hôtel du Parlement » dans la cour intérieure.

28 avril 1913

Décès du conseiller législatif Thomas-Philippe Pelletier (conservateur).

16 mai 1913

Le député libéral de Dorchester, Alfred Morisset, est nommé greffier du Conseil exécutif. Son siège est déclaré vacant.

2 juin 1913

Élections partielles : Lucien Cannon (libéral) et Arthur Trahan (libéral) sont élus respectivement dans Dorchester et Nicolet.

25 juin 1913

Décès de William H. Walker, député libéral de Huntingdon.

30 juillet 1913

Décès du conseiller législatif John Sharples (conservateur).

10 novembre 1913

Élections partielles : Andrew Philps (libéral) et Marcellin Robert (libéral) sont élus respectivement dans Huntingdon et Saint-Jean.

11 novembre 1913

Ouverture de la 2e session de la 13e législature.

Le Débat sur les langues, de Charles Huot, est inauguré officiellement.

12 novembre 1913

Le conseiller législatif Achille Bergevin (libéral) démissionne de la division de Repentigny et est désigné pour la division De Salaberry.

Georges-Aimé Simard (libéral) est nommé conseiller législatif de la division de Repentigny.

Dépôt du projet de règlement conçu par le greffier Louis-Philippe Geoffrion.

Le chef de l'opposition à la Chambre des communes, sir Wilfrid Laurier, assiste avec quelques sénateurs à la séance de l'Assemblée législative.

17 novembre 1913

Un comité spécial est formé pour étudier le projet de règlement soumis par le greffier.

25 novembre 1913

Discours du budget.

19 décembre 1913

Ajournement de la session.

1914

7 janvier 1914

Reprise de la session.

20 janvier 1914

La Chambre est saisie des accusations de corruption portées le jour même par le Montreal Daily Mail contre certains membres de la législature.

21 janvier 1914

Le Daily Mail précise ses accusations de corruption se rapportant à l'adoption d'une loi constituant en corporation la Montreal Fair Association of Canada et désigne trois membres de la législature : les deux conseillers législatifs, Louis-Philippe Bérard et Achille Bergevin, et le député Joseph-Octave Mousseau.

22 janvier 1914

La Chambre forme un comité spécial pour faire enquête et assigne les deux journalistes du Daily Mail, Nichols et Macnab, à comparaître à la barre de la Chambre.

26 janvier 1914

Bal officiel donné dans les deux salles de délibération du parlement en l'honneur du duc de Connaught, gouverneur général du Canada.

27 janvier 1914

Comparution des journalistes à la barre de la Chambre. Ils sont assignés à comparaître le lendemain devant le comité spécial.

28 janvier 1914

Le député Mousseau et les deux conseillers législatifs Bérard et Bergevin démissionnent à la suite des accusations portées contre eux.

4 février 1914

Au cours d'une séance du comité spécial sur l'affaire Mousseau, l'assistant-procureur général Charles Lanctôt se porte à des voies de fait sur le journaliste Breton A. MacNab. Une motion visant à le faire comparaître devant la Chambre est rejetée.

12 février 1914

Le rapport du comité d'enquête, déposé en Chambre, reconnaît le bien-fondé des accusations contre le député Mousseau.

18 février 1914

Adoption du nouveau Règlement permanent de l'Assemblée législative, qui entre en vigueur le lendemain.

19 février 1914

Prorogation de la 2e session de la 13e législature.

20 février 1914

Décès du conseiller législatif Joseph Lanctôt (libéral).

1er mars 1914

Décès du ministre de la Colonisation, Charles Ramsay Devlin.

2 mars 1914

Joseph-Adolphe Tessier est assermenté comme ministre de la Voirie.

18 mars 1914

Élection partielle : le nouveau ministre Joseph-Adolphe Tessier (libéral) est réélu dans Trois-Rivières.

25 avril 1914

Démission du député libéral de Bonaventure, John Hall Kelly.

29 avril 1914

John Hall Kelly (libéral) entre au Conseil législatif et Honoré Mercier est assermenté comme ministre de la Colonisation.

7 mai 1914

Élection partielle : Joseph-Fabien Bugeaud (libéral) est élu sans opposition dans Bonaventure.

9 mai 1914

Élection partielle : le nouveau ministre Honoré Mercier (libéral) est réélu sans opposition dans Châteauguay.

14 mai 1914

Le député libéral de Montréal-Saint-Louis, Godfroy Langlois, est nommé agent général du Québec en Belgique. Il entrera en fonction le 1er juillet. Son siège devient vacant.

Juillet 1914

Signature du contrat pour la réalisation du tableau (Je me souviens) ornant le plafond de la salle des séances de l'Assemblée législative.

1er novembre 1914

Décès du trésorier Peter Samuel George Mackenzie.

12 novembre 1914

Walter George Mitchell est assermenté comme trésorier sans être élu député.

21 novembre 1914

Élection partielle : le nouveau ministre Walter George Mitchell (libéral) est élu sans opposition dans Richmond.

1915

2 janvier 1915

Décès du conseiller législatif Trefflé Berthiaume (conservateur).

4 janvier 1915

Joseph-Adolphe Chauret et Alphonse Racine, deux libéraux, sont nommés conseillers législatifs.

7 janvier 1915

Ouverture de la 3e session de la 13e législature par sir Horace Archambeault, en l'absence du lieutenant-gouverneur, sir François Langelier.

12 janvier 1915

Antonin Galipeault est élu orateur suppléant de l'Assemblée.

21 janvier 1915

Discours du budget.

8 février 1915

Décès du lieutenant-gouverneur sir François Langelier.

9 février 1915

Pierre-Évariste Leblanc (conservateur), ex-chef de l'opposition, est nommé lieutenant-gouverneur.

12 février 1915

Assermentation du nouveau lieutenant-gouverneur Pierre-Évariste Leblanc.

16 février 1915

Joseph-Mathias Tellier annonce en Chambre sa démission comme chef de l'opposition et désigne son remplaçant, Philémon Cousineau.

3 mars 1915

Le premier ministre Gouin préside, dans la salle du comité des bills privés, à l'ouverture d'une exposition de peintures d'artistes canadiens au profit du Fonds patriotique.

5 mars 1915

Une loi défend aux députés et aux conseillers législatifs d'accepter quelque avantage que ce soit en retour d'un appui ou d'une opposition à un projet de loi ou à toute autre question débattue au Parlement.

Une autre loi (rétroactive au 7 janvier 1915) supprime la disposition qui, depuis 1909, permettait de considérer présent, aux fins de l'indemnité, un député qui se trouvait dans un rayon de dix milles de l'endroit où se tenait la session.

Prorogation de la 3e session de la 13e législature.

7 mars 1915

Décès du conseiller législatif Napoléon-Charles Cormier (libéral).

24 mars 1915

François-Théodore Savoie (libéral) est nommé au Conseil législatif et succède à Napoléon-Charles Cormier (libéral).

23 avril 1915

John Charles Kaine quitte le Cabinet et accède au Conseil législatif. Son siège devient vacant.

Juin 1915

Jean-Baptiste Carbonneau, député libéral de Lac-Saint-Jean, est nommé gouverneur de la prison de Québec. Son siège devient vacant.

21 juillet 1915

Décès de Jean Prévost, député de Terrebonne.

10 septembre 1915

Décès de Charles-Eugène Boucher de Boucherville, conseiller législatif et premier ministre du Québec de 1874 à 1878, et de 1891 à 1892.

2 octobre 1915

Démission du député conservateur de La Prairie, Ésioff-Léon Patenaude. Il est nommé membre du Conseil privé.

Au cours de l'année 1915 :

Inauguration du nouvel édifice de la Bibliothèque de la législature.