Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Histoire > Chronologie parlementaire depuis 1791 (1878-1879)

Liens Ignorer la navigationChronologie parlementaire depuis 1791 (1878-1879)

 

1878 - 1879

1878

17 janvier 1878

Reprise de la session.

31 janvier 1878

Discours du budget.

6 février 1878

Manifestation, devant l'Hôtel du Parlement, de quelques centaines de personnes mécontentes des résolutions présentées par le procureur général Angers, lesquelles résolutions obligent les municipalités à payer leurs contributions pour les chemins de fer. On pousse des cris et lance des pierres. Il y a des vitres de brisées.

14 février 1878

L'orateur Louis Beaubien admoneste le chef de l'Opposition, Joly de Lotbinière, qui a refusé de retirer des paroles jugées non parlementaires prononcées la veille. Cette admonition donne lieu à des cris de désapprobation dans les galeries. L'orateur fait évacuer les galeries et suspend la séance.

2 mars 1878

Le lieutenant-gouvernement Letellier de Saint-Just refuse de sanctionner un projet de loi adopté par les deux Chambres, « Acte concernant le chemin de fer de Québec, Montréal, Ottawa et Occidental », qui force un certain nombre de municipalités, dont Montréal et Québec, à payer les sommes d'argent promises pour la construction du chemin de fer.

Il destitue le premier ministre Boucher de Boucherville et appelle le chef de l'Opposition, Joly de Lotbinière, à former le nouveau gouvernement.

4 mars 1878

Annulation de l'élection de Joseph Dumont (Libéral) qui s'est tenue dans Kamouraska le 19 mars 1877.

8 mars 1878

Le Cabinet Joly de Lotbinière est assermenté :

  • Henry-Gustave Joly de Lotbinière (Libéral), premier ministre et commissaire de l'Agriculture et des Travaux publics;
  • David Ross, procureur général;
  • Pierre Bachand, trésorier provincial;
  • Félix-Gabriel Marchand, secrétaire provincial;
  • Henry Starnes, orateur du Conseil législatif;
  • François Langelier, commissaire des Terres de la couronne;
  • Alexandre Chauveau, solliciteur général.

Le député conservateur de Laval, Louis-Onésime Loranger, fait adopter, par 32 voix contre 12, une motion refusant la confiance de la Chambre au Cabinet Joly, ce qui amènera bientôt ce dernier à demander la dissolution des Chambres.

9 mars 1878

Prorogation de la 3e session de la 3e législature.

22 mars 1878

Dissolution des chambres de la 3e législature.

23 mars 1878

Émission des « brefs d'élection ».

1er mai 1878

Élections générales. Le Parti libéral fait élire 31 députés avec 47 % des votes, contre 32 pour le Parti conservateur, qui a recueilli 49 % des votes. Il y a deux conservateurs indépendants.

27 mai 1878

Édouard Rémillard (Libéral) est nommé au Conseil législatif.

3 juin 1878

Agitation ouvrière et affrontement violent sur le chantier de construction de l'Hôtel du Parlement, à Québec.

4 juin 1878

Ouverture de la 1re session de la 4e législature.

Le député conservateur indépendant de Trois-Rivières, Arthur Turcotte, est élu orateur de l'Assemblée par 33 voix contre 32, la majorité étant obtenue par sa propre voix. Son vote prépondérant permettra au premier ministre Joly de demeurer au pouvoir encore un an.

Joseph-Adolphe Chapleau dirige l'Opposition.

18 juin 1878

Discours du budget.

22 juin 1878

Visite de Lord Dufferin, gouverneur général du Canada. Il est accueilli dans la salle du Conseil législatif. Des représentants des deux Chambres lui présentent des adresses.

17 juillet 1878

L'Assemblée législative adopte un projet de loi abolissant le Conseil législatif, mais celui-ci le rejette.

20 juillet 1878

Une loi réduit l'indemnité des membres de la législature à 500 $.

Prorogation de la 1re session de la 4e législature.

3 novembre 1878

Décès de Pierre Bachand, député libéral de Saint-Hyacinthe et trésorier provincial.

1879

14 mars 1879

La Chambre des communes du Canada adopte une résolution condamnant le renvoi du ministère Boucher de Boucherville par le lieutenant-gouverneur Letellier de Saint-Just.

19 mars 1879

Remaniement ministériel.

3 avril 1879

Sir John A. Macdonald informe la Chambre des communes qu'il a recommandé la destitution du lieutenant-gouverneur Letellier de Saint-Just au gouverneur général, le marquis de Lorne, mais que celui-ci a préféré en référer au gouvernement de Londres.

30 avril 1879

Annulation de l'élection de Michel-Dosithée-Stanislas Martel (Conservateur), qui a eu lieu dans Chambly le 1er mai 1878.

Honoré Mercier est assermenté comme solliciteur général, sans être élu.

21 mai 1879

Annulation de l'élection de Solime Bertrand (Conservateur), qui s'est tenue dans Rouville le 1er mai 1878.

1er juin 1879

Louis Delorme est nommé greffier de l'Assemblée.

3 juin 1879

Élection partielle : le nouveau ministre Honoré Mercier (Libéral) est élu dans Saint-Hyacinthe.

8 juin 1879

Annulation de l'élection de Jean-Baptiste Brousseau (Libéral), qui s'est tenue dans Verchères le 1er mai 1878.

18 juin 1879

Élection partielle : Flavien-Guillaume Bouthillier (Libéral) est élu dans Rouville.

19 juin 1879

Ouverture de la 2e session de la 4e législature.

26 juin 1879

Élection partielle : Raymond Préfontaine (Libéral) est élu dans Chambly.

3 juillet 1879

Le secrétaire d'État pour les colonies, Sir M.E. Hicks-Beach, répond au gouverneur général que la destitution du lieutenant-gouverneur relève du gouvernement du Canada.

4 juillet 1879

Sur un ordre de la Chambre, le greffier de la couronne en chancellerie, L.-H. Huot, comparaît devant l'Assemblée et est interrogé sur l'élection du libéral Raymond Préfontaine dans Chambly. Il comparaît également le 5 août pour les mêmes raisons.

9 juillet 1879

Après trois séances houleuses, le premier ministre Joly de Lotbinière réussit à faire adopter des résolutions blâmant le gouvernement fédéral pour ses tentatives de démettre le lieutenant-gouverneur.

11 juillet 1879

Adoption d'une motion précisant les expressions pour lesquelles Joly de Lotbinière avait été « admonesté » par l'Orateur le 14 février 1878 et qui n'étaient pas rapportées dans les Journaux de l'Assemblée. C'était : « Il est temps de savoir si la force brutale doit régner dans cette Chambre ».

17 juillet 1879

Élection partielle : Achille Larose (Libéral) est élu dans Verchères.

22 juillet 1879

Discours du budget.

25 juillet 1879

Un arrêté du gouverneur général en conseil destitue le lieutenant-gouverneur Letellier de Saint-Just.

26 juillet 1879

Théodore Robitaille est nommé lieutenant-gouverneur et assermenté le même jour.

27 août 1879

Le Conseil législatif s'opposant à l'Assemblée décide d'ajourner le vote des subsides aux chemins de fer.

2 septembre 1879

Devant l'impasse créée par la divergence d'opinion entre les deux corps législatifs, le premier ministre Joly propose l'ajournement.

3 septembre 1879

Le Conseil législatif vote une protestation contre l'ajournement de l'Assemblée et continue à siéger jusqu'au 30 septembre.

12 septembre 1879

Alexandre Chauveau démissionne comme secrétaire et registraire.

28 octobre 1879

Reprise de la session.

Le premier ministre Joly présente une résolution demandant à la Chambre l'autorisation de dépenser les subsides sans attendre la réponse du Conseil législatif. Le libéral Flynn, se séparant de son parti, propose un amendement réclamant un gouvernement de coalition pour sortir de l'impasse, ce qui équivaut à une motion de censure.

29 octobre 1879

L'amendement de Flynn est adopté par 35 voix contre 29 grâce à la défection de quatre autres libéraux (Chauveau, Fortin, Pâquet et Racicot). Les libéraux surnommeront par dérision ces cinq transfuges « les cinq veaux ». Défait sur ce vote de non-confiance, le premier ministre Joly demande au lieutenant-gouverneur de dissoudre les Chambres.

30 octobre 1879

Le lieutenant-gouverneur refuse de dissoudre la législature et appelle Joseph-Adolphe Chapleau à former le nouveau gouvernement.

31 octobre 1879

Le Cabinet Chapleau est assermenté :

  • Joseph-Adolphe Chapleau (Conservateur), premier ministre et commissaire de l'Agriculture et des Travaux publics;
  • John Jones Ross, orateur du Conseil législatif;
  • Joseph Gibb Robertson, trésorier provincial;
  • Louis-Onésime Loranger, procureur général;
  • William Warren Lynch, solliciteur général;
  • Edmund James Flynn, commissaire des Terres de la couronne;
  • Théodore Pâquet, secrétaire provincial.

Prorogation de la 2e session de la 4e législature.

13 novembre 1879

Élections partielles : les ministres Louis-O. Loranger (Conservateur) et Joseph-Adolphe Chapleau (Conservateur) sont réélus sans opposition, respectivement dans Laval et Terrebonne.

20 novembre 1879

Élections partielles : les ministres William Warren Lynch (Conservateur), Étienne-Théodore Pâquet (Conservateur) et Joseph Gibb Robertson (Conservateur) sont réélus respectivement dans Brome, Lévis et Sherbrooke.

6 décembre 1879

Élection partielle : le ministre Edmund James Flynn (Conservateur) est réélu sans opposition dans Gaspé.

17 décembre 1879

Décès du conseiller législatif Félix-Hyacinthe Lemaire (Conservateur).