National Assembly of Québec - Return to homepage

National Assembly of Québec - Return to homepage

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Home > Members > François Blanchet

Advanced search in biographical notices of MNAs

To find out who your MNA is, enter your postal code or the name of your electoral division. For biographical information about an MNA, enter his or her name or the name of his or her electoral division.

Enter keyword before doing search.
Find an MNA using the following criteria: OR
 

Find an MNA using the following criteria:

OR

These fields cannot be used in combination with the Keyword field in an advanced search.

Search by:

Enter keyword or select session to obtain results.

François Blanchet

(1776-1830)

 

Biography

Né à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud (Montmagny), le 3 avril 1776, puis baptisé le 4 avril dans l'église paroissiale, fils de Jean-Baptiste Blanchet, fermier, et de Marie-Geneviève Destroismaisons.

Étudia au Petit Séminaire de Québec de 1790 à 1794, puis fit son stage en médecine auprès de James Fisher jusqu'en 1799. Reçu bachelier en médecine du Columbia College de New York, publia dans cette ville une thèse intitulée Recherches sur la médecine ou l'Application de la chimie à la médecine.

En 1801, obtint l'autorisation de pratiquer la médecine et la chirurgie au Bas-Canada. Ouvrit un cabinet à Québec et, à compter de 1804, donna des leçons particulières. En 1805, fut nommé chirurgien du 1er bataillon de milice de la ville de Québec. Fut destitué de son grade, en 1808, par James Henry Craig à cause de ses liens avec le journal Le Canadien, dont il était un des propriétaires fondateurs. Vendit ses droits de propriété en 1810, après avoir été emprisonné pour sédition en mars de cette année-là, puis relâché à l'été. Nommé par George Prevost surintendant des hôpitaux de la milice du Bas-Canada pendant la guerre de 1812, occupa cette fonction jusqu'en 1816 et de nouveau à partir de 1823. Membre du corps médical et du comité de direction de l'Hôpital des Émigrants depuis 1823, se vit offrir, en 1830, les postes de surintendant de l'hôpital et d'officier de santé du port de Québec. Fut examinateur en médecine pour le district de Québec. Juge de paix. Propriétaire foncier et immobilier.

Élu député de Hertford en 1809. Réélu en 1810, même s'il était en prison, et en 1814. Défait en 1816. Élu dans Hertford à une élection partielle le 6 avril 1818. Réélu en avril 1820, en juillet 1820, en 1824 et en 1827. Appuya le Parti canadien, dont il fut l'un des principaux porte-parole. En 1824, adressa à Londres un mémoire intitulé Appel au Parlement impérial et aux habitans des colonies angloises, dans l'Amérique du Nord, sur les prétentions exorbitantes du gouvernement exécutif et du Conseil législatif de la province du Bas-Canada.

Est aussi l'auteur de quelques articles parus dans le New York Medical Repository, et de deux mémoires présentés à l'American Philosophical Society. L'un des organisateurs de la profession médicale au Bas-Canada, collabora au premier journal de médecine publié dans la province, le Journal de médecine de Québec/Quebec Medical Journal .

Décédé en fonction à Québec, le 24 juin 1830, à l'âge de 54 ans et 2 mois. Inhumé dans l'église de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud (Montmagny), le 27 juin 1830.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Charles-Borromée, à Charlesbourg, le 9 septembre 1802, Catherine-Henriette Juchereau Duchesnay, fille d'Antoine Juchereau Duchesnay, seigneur de Beauport, et de sa deuxième femme, Catherine Le Comte Dupré.

Oncle de Jean Blanchet. Grand-oncle de Joseph-Godric Blanchet. Grand-père de William Henry Chaffers. Beau-frère de Gabriel-Elzéar Taschereau.

Date de mise à jour de la biographie : October 2008