Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Auguste-Réal Angers

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Auguste-Réal Angers

(1838-1919)

 

Biographie

Né probablement à Beauport, le 4 octobre 1837. Considéré comme le fils de François-Réal Angers, avocat, et Louise-Adèle Taschereau.

Fit ses études au Séminaire de Nicolet, de 1849 à 1856, puis à l'Université Laval. Admis au Barreau du Bas-Canada le 2 juillet 1860.

Exerça sa profession à Québec au cabinet des avocats Casault, Langlois et Angers, jusqu'en 1896. Créé conseil en loi de la reine par la province de Québec en 1874 et par le Canada le 11 octobre 1880.

Élu député conservateur dans Montmorency à l'élection partielle des 10 et 11 février 1874. Son siège devint vacant le 22 septembre 1874, lors de sa nomination comme ministre. Réélu sans opposition à l'élection partielle du 5 octobre 1874 et aux élections de 1875. Solliciteur général du 22 septembre 1874 au 25 janvier 1876 et Procureur général du 25 janvier 1876 au 8 mars 1878, dans le cabinet de Boucherville. Défait en 1878. Élu député conservateur à la Chambre des communes dans Montmorency à l'élection partielle du 14 février 1880. Son siège devint vacant lors de son accession à la magistrature, le 13 novembre 1880.

Juge à la Cour supérieure de la province de Québec du 13 novembre 1880 au 20 octobre 1887. Lieutenant-gouverneur de la province de Québec du 29 octobre 1887 au 5 décembre 1892; il renvoya d'office le gouvernement d'Honoré Mercier le 16 décembre 1891. Ministre de l'Agriculture du Canada dans les cabinets Thompson et Bowell, du 5 décembre 1892 au 17 juin 1895. Sénateur de la division de La Vallière du 16 décembre 1892 au 10 juin 1896. Président du Conseil privé du 1er mai au 10 juillet 1896. Candidat conservateur défait dans Québec-Centre aux élections fédérales de 1896. S'établit à Montréal en 1896 et pratiqua le droit avec Mes De Lorimier et Godin. Occupa la fonction d'avocat de la Commission du Havre de Montréal à partir de 1911.

Reçut un doctorat en droit honoris causa de l'Université Laval en 1888. Grand-croix de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand, en 1898, et chevalier de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-George, en 1913.

Décédé à Westmount, le 14 avril 1919, à l'âge de 81 ans et 6 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 16 avril 1919.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 8 juin 1869, Marguerite-Julie Chinic, fille d'Eugène Chinic, marchand et sénateur de 1873 à 1882, et de Marie-Anne Leblond; puis, dans la paroisse Saint-Colomb-de-Sillery, le 16 avril 1890, Marie-Émilie LeMoine, fille d'Alexandre LeMoine, notaire, et de Julie-Henriette-Émilie Massüe, et veuve de Joseph-Arthur Hamel.

Beau-frère de Thomas Chase Casgrain .

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2009

Archives