Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Statistiques sur les députés

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Liens Ignorer la navigationStatistiques sur les députés

L'Assemblée nationale est formée de 125 députés au parcours personnel et professionnel diversifié. Voici quelques statistiques traçant le profil de l'ensemble des députés de la 41e législature, qui a débuté à la suite des élections générales du 7 avril 2014. Ces renseignements concernent le portrait de la Chambre au lendemain des élections. En guise de complément, quelques tableaux au bas de la page présentent des données à jour.

Les nouveaux venus

C'est dans la foulée d'élections générales que la plupart des nouveaux visages font leur apparition à l'Assemblée nationale. Avec ses 44 nouveaux députés, dont 8 effectuent un retour après une interruption de leur carrière politique, la 41e législature affiche un taux de renouvellement de 35,2 %. Deux phénomènes sont à l'œuvre pour expliquer le taux de renouvellement d'une législature : la décision du député de ne pas se représenter et la défaite électorale. 

Depuis 30 ans, d'une législature à l'autre, le taux de renouvellement s'élève en moyenne à plus du tiers (37,6 %) du nombre de sièges. Au cours de la même période, le taux le plus haut a été enregistré en 1994 (50,4 %) et le plus bas en 1998 (20,0 %). 

Au moment d'entrer en fonction, la moyenne d'âge des 34 hommes et des 10 femmes qui composent ce contingent de nouveaux députés était de 50,2 ans. Soulignons que depuis 1970, où la moyenne était de 39,3 ans, la moyenne d'âge des nouveaux députés a généralement suivi une tendance à la hausse.

La place occupée par les femmes

Trente-quatre femmes ont été élues à l'Assemblée, soit moins que le sommet de 41 atteint lors des élections précédentes (4 septembre 2012). Les femmes comptent donc pour 27,2 % des députés. La moyenne d'âge des femmes (52,1 ans) est légèrement supérieure à celle de leurs collègues masculins (51,4 ans). Inversement, l'expérience parlementaire moyenne des femmes (5 ans) est légèrement moindre que celle des hommes (5 ans et 5 mois).

Une combinaison d'expérience et de sang neuf

Au lendemain des élections du 7 avril 2014, la moyenne d'âge des députés était de 51,5 ans. Une majorité de députés avait entre 40 et 59 ans. Le groupe des 20 à 39 ans comprenait 19 personnes et équivalait à 15,2 % de l'ensemble des députés. Vingt-trois parlementaires étaient alors âgés de 60 ans ou plus, représentant ainsi 18,4 % de l'Assemblée. Depuis 1867, seulement deux autres nouvelles législatures ont eu une moyenne d'âge supérieure à l'actuelle (1956 et 2012). 

Pour 36 parlementaires, siéger à l'Assemblée nationale est une première, tandis que 24 députés, dont 7 femmes, en sont au moins à leur cinquième mandat. Seulement trois députés comptent plus de vingt années d'expérience parlementaire. Au moment de leur élection, la moyenne de l'expérience parlementaire des 125 élus de l'Assemblée nationale était de 5 ans et 4 mois.

 

Répartition du nombre de députés selon le nombre de mandats à l'Assemblée nationale au lendemain des élections du 7 avril 2014
Répartition du nombre de députés selon le nombre de mandats à l'Assemblée nationale au lendemain des élections du 7 avril 2014
Nombre de députésNombre de mandats
36 1
25 2
20 3
20 4
10 5
14 6 et plus

 

Des expériences politiques antérieures

Trente députés ont exercé une autre fonction politique élective avant leur entrée à l'Assemblée nationale. Deux ont précédemment siégé à la Chambre des communes du Canada et treize ont déjà été maires. Les autres ont occupé la fonction de conseiller municipal ou de commissaire scolaire.

Des parcours de formation variés

Les principaux domaines de formation des députés de la 41e législature sont les suivants :

Les principaux domaines de formation des députés de la 41e législature
Administration, gestion et comptabilité 44 personnes
Droit 31 personnes
Science politique 13 personnes
Sciences naturelles et génie 11 personnes
Communications, relations publiques et journalisme 10 personnes
Médecine et sciences de la santé 9 personnes
Enseignement et sciences de l'éducation 8 personnes

 

Un élu peut posséder une formation dans plus d'un domaine.

Une formation en droit ou en science politique constitue le cheminement fréquent d'une personne qui se lance en politique active. L'éventail des parcours est cependant beaucoup plus varié. Des députés ont en effet poursuivi des études en art dramatique, en littérature, en agriculture, en informatique ou en techniques policières. Les programmes d'études traditionnels ne sont plus les seuls à alimenter la classe politique. 

Depuis les 30 dernières années, la proportion de députés qui ont fait des études universitaires connaît un léger accroissement. Actuellement, près de 80 % d'entre eux ont atteint ce niveau de formation. 

Des horizons professionnels diversifiés

Le quart des députés viennent du secteur public et parapublic. Un autre quart se compose des professionnels du secteur privé (en grande partie dans le domaine juridique et dans celui des communications). Le groupe des gens d'affaires représente, pour sa part, un peu plus de 16 % de l'ensemble des élus. Un peu plus de 10 % des députés proviennent du secteur politique (chef de cabinet, attaché politique ou permanent d'un parti). 

Lorsqu'on observe l'évolution depuis les 30 dernières années de la proportion de députés selon le groupe professionnel, on remarque une baisse de la représentation au sein de la députation des gens d'affaires, du personnel du secteur public et parapublic et des employés du secteur des services. En revanche, une tendance à la hausse caractérise la proportion de députés issus du personnel politique, du personnel du secteur privé et celui du secteur associatif. 

Les principaux sous-groupes professionnels représentés parmi les députés sont les suivants :

Les principaux sous-groupes professionnels représentés parmi les députés
 Droit et notariat  13 personnes
 Gestion d'entreprises  13 personnes
 Commerce et industrie  10 personnes
 Journalisme et communications  10 personnes
 Haute direction du secteur public et parapublic  9 personnes
 Enseignement  7 personnes

 

La représentativité de l'Assemblée

Il est intéressant de comparer les membres de l'Assemblée nationale à la population en général1 sur la base de certains indicateurs.

Sur le plan de l'âge, le pourcentage des personnes de 40 ans et plus est de 84,8 % à l'Assemblée, alors que la proportion est de 52,0 % dans la population.

Au Québec, 29,4 % de la population active est titulaire d'un diplôme universitaire, alors que 79,2 % des députés ont atteint ce niveau de formation.

Enfin, la proportion de femmes (50,3 %) est légèrement supérieure à celle des hommes (49,7 %) parmi la population. À l'Assemblée, les femmes représentent 27,2 % de l'ensemble des députés.

 

En bref… en date du 7 février 2017

Moyenne de l'expérience parlementaire : 7 ans, 4 mois

Nombre de femmes : 36 sur 1242 députés en fonction (29,0 %)

Moyenne d'âge des députés : 53 ans

 

Répartition du nombre de députés selon l'âge
Répartition du nombre de députés selon l'âge
Tranche d'âgeNombre de députés%
18-39 ans 13 10,5 %
40-49 ans 27 21,8 %
50-59 ans 52 41,9 %
60 ans et plus 32 25,8 %
Total 124 100,0 %

 

Répartition du nombre de députés selon l'expérience parlementaire
Répartition du nombre de députés selon l'expérience parlementaire
ExpérienceNombre de députés%
Moins de 5 ans 64 51,6 %
5-9 ans 36 29,0 %
10-19 ans 18 14,5 %
20 ans et plus 6 4,8 %
Total 124 100,0 %

 


Notes

1. Les données concernant la population sont tirées des publications suivantes de l'Institut de la statistique du Québec, Le bilan démographique du Québec, édition 2013 : Regard sur deux décennies d'évolution du niveau de scolarité de la population québécoise à partir de l'Enquête sur la population active, février 2014  (Coup d'œil sociodémographique; 30).

2. Le siège de Gouin est vacant.

 

 

En complément