Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Le président de l’Assemblée nationale > Le triple rôle du président

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Liens Ignorer la navigationLe triple rôle du président

La présidence est la plus ancienne et la plus élevée des fonctions parlementaires. Le président est élu par ses collègues députés au début d'une législature. Il ne participe pas aux débats et il ne vote qu'en cas d'égalité des voix. De plus, il cesse de participer aux activités de son parti dès son élection.

Le président exerce 3 rôles principaux.

Arbitrer les séances de l'Assemblée

Le président applique le Règlement de l’Assemblée afin de maintenir l'ordre, d'assurer le bon déroulement des travaux et de protéger les droits de tous les députés. Il veille aussi à l'évolution de ce Règlement pour qu'il s'adapte aux réalités du travail parlementaire de demain.

Administrer les services de l'Assemblée

Le président s'assure que l'administration de l'Assemblée réponde adéquatement aux besoins des députés. Il est un acteur central en constante communication avec les chefs, les leaders et les whips des différents groupes parlementaires.

De plus, le président :

  • prépare annuellement les prévisions budgétaires et les soumet à l'approbation du Bureau de l'Assemblée
  • est responsable de la sécurité des édifices et de la protection des biens et des personnes.

Représenter l'Assemblée

Le président joue un rôle déterminant dans le rayonnement de l'Assemblée au Québec et sur la scène internationale, entre autres, en développant des relations avec les autres Parlements. Le président est un grand promoteur des valeurs démocratiques et fait connaître le travail des députés à la population à l'aide de diverses activités de communication et d'éducation.

Le président est le 4e personnage en importance selon l'ordre protocolaire de l'État québécois, après le lieutenant-gouverneur, le premier ministre et les cardinaux.