Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Pierre Beaubien

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Pierre Beaubien

(1796-1881)

 

Biographie

Né à Baie-du-Febvre et baptisé dans la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue, le 13 août 1796, fils de Jean-Louis Beaubien, cultivateur, et de Marie-Jeanne Manseau.

Étudia au Séminaire de Nicolet de 1809 à 1815, puis fit une année de philosophie au Petit Séminaire de Montréal. Poursuivit ses études en France et reçut de l'Académie de Paris le diplôme de bachelier ès lettres, en 1819, et le titre de docteur en médecine, en 1822.

Exerça sa profession en France jusqu'en 1827. Après son retour au Bas-Canada, obtint en 1828, du Bureau d'examinateurs en médecine du district de Montréal, le droit de pratiquer son art, et s'établit à Montréal. Fut médecin des Sulpiciens et de la Congrégation de Notre-Dame, officier de santé pour la ville de Montréal de 1832 à 1836, et exerça à l'Hôpital général ainsi que, de 1829 à 1880, à l'Hôtel-Dieu.

Élu député de la Cité de Montréal à une élection partielle le 22 novembre 1843; appartenait au Groupe canadien-français. Défait en 1844. Représenta le quartier Saint-Laurent au conseil municipal de Montréal, de 1842 à 1844, et le quartier Saint-Louis, de 1846 à 1847. Élu député de Chambly en 1848; fit partie du Groupe canadien-français. Son siège devint vacant le 31 juillet 1849, en raison de sa nomination au poste de médecin et chirurgien de la prison de Montréal, qu'il occupa jusqu'à sa mort.

Enseigna la clinique médicale à l'Hôtel-Dieu et, à compter de 1849, la théorie et la pratique médicale à l'École de médecine et de chirurgie de Montréal, dont il fut président au début des années 1860. Propriétaire foncier. Cofondateur et administrateur de la Banque du peuple et de la Banque d'épargne de la cité et du district de Montréal..

Président de l'Association Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Bienfaiteur de l'Institution catholique des sourds-muets pour la province de Québec.

Décédé à Outremont, le 9 janvier 1881, à l'âge de 84 ans et 4 mois. Inhumé dans l'église du Saint-Enfant-Jésus, au coteau Saint-Louis, à Montréal, le 12 janvier 1881.

Avait épousé en la chapelle de l'Hôpital général de Québec, dans la paroisse Notre-Dame-des-Anges, le 11 mai 1829, Marie-Justine Casgrain, fille du seigneur Pierre Casgrain et de Marie-Marguerite Bonnenfant, et veuve de Charles Butler Maguire, chirurgien de la Marine.

Père de Louis Beaubien. Oncle de Joseph-Octave Beaubien. Beau-frère de Charles-Eusèbe Casgrain.

Date de mise à jour de la biographie : Octobre 2008

Archives