Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Mario Beaulieu

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Mario Beaulieu

(1930-1998)

 

Biographie

Né à Plantagenet, en Ontario, le 1er février 1930, fils d'Henri de Montpellier Beaulieu, marchand, et de Berthe Lalonde.

Étudia à Montréal à l'École Saint-Jean-de-Brébeuf, au Collège Saint-Ignace, au Collège Sainte-Marie et à l'Université de Montréal.

Licencié en droit en 1955 et admis à la Chambre des notaires en 1956. Membre des études montréalaises Esposito-Beaulieu de 1956 à 1966 et Beauregard-Beaulieu de 1971 à 1975. Fut vice-président des Marchés d'alimentation Beaulieu. Président de Collet frères ltée. Président du conseil d'administration de Simard-Beaudry.

Candidat de l'Union nationale défait dans Montréal-Laurier en 1962. Coordonnateur aux assises générales de l'Union nationale en 1965. Présida la campagne électorale de ce parti en 1966. Chef de cabinet du premier ministre Daniel Johnson de 1966 à 1968. Directeur général de l'Union nationale en 1968. Élu député de l'Union nationale dans Dorion à l'élection partielle du 3 mars 1969. Ministre de l'Immigration dans le cabinet Bertrand du 28 mars 1969 au 12 mai 1970. Ministre des Institutions financières, Compagnies et Coopératives du 29 avril au 23 juillet 1969 et ministre des Finances du 23 juillet 1969 au 12 mai 1970 dans le même cabinet. Défait en 1970. Candidat défait au congrès à la direction du parti de l'Union nationale en 1971. Coprésident de la campagne du Parti conservateur au Québec pendant les élections fédérales de 1984, puis président pour la campagne de 1988. Sénateur dans la division de La Durantaye du 30 août 1990 jusqu'à sa démission, le 21 juin 1994.

Auteur de l'ouvrage La victoire du Québec, en 1971. Membre du Club Saint-Denis, du Club Laval, du St. James Club et de la chambre de commerce.

Décédé à Saint-Sauveur, le 12 octobre 1998, à l'âge de 68 ans et 8 mois. Ses cendres reposent aux Jardins Urgel Bourgie Montréal.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Viateur, à Outremont, le 8 septembre 1956, Louise Thomas, fille de René Thomas, industriel, et de Simone Martinet.

Date de mise à jour de la biographie : Février 2009

Archives