Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Lionel Bertrand

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Lionel Bertrand

(1906-1979)

 

Biographie

Né à Saint-Jovite, le 10 mars 1906, fils de Théodore-Alphonse Bertrand, forgeron, et d'Eugénie Délisle.

Étudia chez les Filles de la sagesse, à l'École modèle de Saint-Jovite et au Séminaire de Sainte-Thérèse.

Commis de division au ministère de la Voirie de 1926 à 1936. Rédacteur au journal L'Avenir du Nord à Saint-Jérôme de 1927 à 1936, journal dirigé par Jules-Édouard Prévost, député à la Chambre des communes de 1917 à 1930 et sénateur de 1930 à 1943. Fonda à Sainte-Thérèse, le 3 décembre 1937, l'hebdomadaire La Voix des Mille-Isles dont il assuma la direction jusqu'au 31 août 1978. Collabora également à L'Étoile du Nord de Joliette.

De 1925 à 1940, fonda successivement les Jeunesses libérales de Saint-Jérôme, de Sainte-Thérèse et du comté de Terrebonne. Secrétaire de comté d'Athanase David. Élu député libéral à la Chambre des communes dans Terrebonne en 1940, démissionna le 26 juillet 1944 pour se porter candidat aux élections provinciales. Candidat libéral défait dans Terrebonne aux élections provinciales de 1944. De nouveau élu député à la Chambre des communes dans Terrebonne en 1945. Réélu en 1949 et en 1953. Ne s'est pas représenté en 1957. Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Terrebonne en 1960. Réélu en 1962. Secrétaire de la province dans le cabinet Lesage du 5 juillet 1960 au 3 avril 1963. Ministre du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche dans le même cabinet du 3 avril 1963 au 25 novembre 1964. Démissionna lors de sa nomination comme conseiller législatif de la division des Mille-Isles, le 25 novembre 1964. Occupa ce poste jusqu'à l'abolition du Conseil législatif, le 31 décembre 1968.

Collabora à la rédaction de L'Histoire de Sainte-Thérèse-de-Blainville en 1939. Auteur de Mémoires (1972) et de Quarante ans de souvenirs politiques (1976). Fondateur et secrétaire de la Chambre de commerce de Sainte-Thérèse de 1932 à 1942. Membre du conseil d'administration de la caisse populaire du même endroit en 1938. Fondateur, secrétaire, de 1939 à 1944, et président de la Société historique de Sainte-Thérèse. Président, de 1942 à 1944, et secrétaire, de 1949 à 1961, de l'Association des hebdomadaires de langue française du Canada. Vice-président de l'Union internationale des journalistes catholiques en 1950. Membre du conseil d'administration de l'Institut canadien de l'éducation aux adultes, section française en 1956. Membre de la Commission générale des semaines sociales du Canada en 1957. Commissaire d'école, de 1958 à 1968, et président, en 1959 et en 1960, de la Commission scolaire de Sainte-Thérèse. Président de la Société canadienne d'histoire de l'Église catholique, section française, en 1959. Administrateur et président de la Société amicale des aveugles en 1970. Membre du conseil d'administration de la Fondation du Québec des maladies du coeur en 1975. Vice-président et président du conseil d'administration de la Fédération canadienne des directeurs de journaux et périodiques catholiques. Vice-président de l'Association des hebdomadaires canadiens-français du Québec. Membre des Chevaliers de Colomb et du Club de réforme de Montréal. Créé chevalier de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand en 1939.

Décédé à Saint-Jérôme, le 25 mars 1979, à l'âge de 73 ans. Inhumé dans le cimetière de la paroisse Sainte-Thérèse-de-Blainville, le 29 mars 1979.

Avait épousé dans la paroisse Sainte-Thérèse-de-Blainville, le 19 mai 1931, Adéla (Yvonne) Pigeon, fille de Willie Pigeon, boulanger, et d'Adéla Ménard.

Date de mise à jour de la biographie : Octobre 2008

Archives