Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Léo Bérubé

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député
  • En direct sur le Web

Léo Bérubé

(1884-1967)

 

Biographie

Né à Saint-André, dans Kamouraska, le 27 octobre 1884, fils de Jean-Baptiste Bérubé, cultivateur, et de Zoé Garneau. Baptisé sous le prénom de Léon.

Étudia dans sa paroisse natale, au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et à l'Université Laval à Québec. Admis au Barreau de la province de Québec en 1908. Créé conseil en loi du roi le 30 décembre 1938.

Exerça sa profession à Rivière-du-Loup pendant 40 ans.

Élu député conservateur dans Témiscouata en 1912. Whip du district de Québec en 1913. Défait en 1916 et dans Kamouraska en 1923.

Fut substitut du Procureur général de 1936 à 1939 et de 1944 à 1948. S'associa à son fils, Jean-Paul Bérubé, sous la raison sociale de Bérubé et Bérubé de 1945 à 1948. Nommé juge à la Cour des sessions de la paix le 3 juin 1948. Directeur de la Winnipeg and Transcona Realty Co.

Membre du comité local des finances de guerre. Collabora pendant plusieurs années à des journaux locaux, notamment à l'hebdomadaire Le Saint-Laurent de Rivière-du-Loup. Président de la Chambre de commerce de Rivière-du-Loup de 1930 à 1935. Président de la Société Saint-Jean-Baptiste. Membre des Chevaliers de Colomb, du Club Rotary et du Club Renaissance de Québec.

Décédé à Rivière-du-Loup, le 18 mai 1967, à l'âge de 82 ans et 6 mois. Inhumé dans le cimetière de la paroisse Saint-Patrice, le 22 mai 1967.

Avait épousé à Fraserville (aujourd'hui Rivière-du-Loup), dans la paroisse Saint-François-Xavier, le 8 septembre 1913, Alice Martin, fille d'Ernest Martin, navigateur puis ingénieur mécanicien, et d'Annie Greig.

Date de mise à jour de la biographie : Avril 2012

Archives