Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Armand Bois

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Armand Bois

(1920-2001)

 

Biographie

Né à Saint-Jean-Port-Joli, le 21 avril 1920, fils de Louis Bois, agriculteur, et de Léontine Pelletier.

Étudia dans sa paroisse natale, au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et au Collège de Saint-Victor-de-Beauce jusqu'en 1940.

Fut soldat dans le corps de l'intendance en 1940, lieutenant d'infanterie en 1942 et capitaine quartier-maître au camp Valcartier en 1943. Démobilisé le 27 juin 1946, demeura par la suite dans l'armée de réserve.

Commis aux chemins de fer nationaux à Fort-Érié (Ontario) en 1946 et en 1947. Représentant des ventes et gérant à la Croix-Bleue, compagnie d'assurance-hospitalisation, de 1947 à 1962. Gérant des assurances collectives à la compagnie Great West de 1962 à 1964. S'établit à son compte comme courtier d'assurance à Québec en 1965.

Maire de Les Saules de 1959 à 1963. Élu député du Ralliement créditiste dans Saint-Sauveur en 1970. Whip du Ralliement créditiste d'octobre 1970 à février 1972, puis chef intérimaire de ce parti du 21 février 1972 au 4 février 1973. Candidat défait au congrès à la direction du Ralliement créditiste tenu les 3 et 4 février 1973. Expulsé du Ralliement créditiste le 21 février 1973. Candidat du Parti créditiste défait dans Vanier en 1973. Annonça la formation d'un autre parti créditiste, le Parti réformateur, le 1er décembre 1974. Réintégra le Parti créditiste de Camil Samson au début de mai 1976.

Vice-président national et président régional de l'Association canadienne des officiers payeurs de l'armée de 1958 à 1960. Élu président de la Fédération des courtiers d'assurance de la province de Québec le 14 novembre 1978. Directeur du Bureau de l'industrie et du commerce métropolitain.

Fondateur et président de la Société Saint-Jean-Baptiste de la paroisse Sainte-Monique (Les Saules) en 1964. Cofondateur de l'Œuvre des terrains de jeux de cette paroisse. Membre de la Chambre de commerce de Québec et des Chevaliers de Colomb.

Décédé à Québec, le 31 août 2001 à l'âge de 81 ans et 4 mois. Inhumé au Parc commémoratif La Souvenance à Sainte-Foy.

Avait épousé à Québec, en premières noces, dans la paroisse Saint-Coeur-de-Marie, le 4 juillet 1942, Berthe Fournier, fille d'Onésime Fournier, représentant du journal Le Soleil, et d'Adine Barry, puis, en secondes noces, Thérèse Paquette.

Date de mise à jour de la biographie : Janvier 2012