Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Lucien Bouchard

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Lucien Bouchard

Lucien Bouchard

 

Biographie

Né à Saint-Cœur-de-Marie (Lac-Saint-Jean), le 22 décembre 1938, fils de Philippe Bouchard et d'Alice Simard.

Étudia au Collège de Jonquière. Titulaire d'un baccalauréat ès arts depuis 1959, d'un baccalauréat en sciences sociales et d'une licence en droit de l'Université Laval. Admis au Barreau du Québec en 1964.

Exerça sa profession d'avocat à Chicoutimi jusqu'en 1985. Fut président des tribunaux d'arbitrage du secteur de l'éducation de 1970 à 1976. Procureur en chef de la Commission de l'industrie de la construction (commission Cliche) en 1974 et en 1975. Membre de la Commission d'étude et de consultation dans les secteurs public et parapublic (Commission Martin-Bouchard) en 1975. Représentant du gouvernement du Québec dans les négociations collectives des secteurs public et parapublic et dans les affaires constitutionnelles. À compter de 1978, fut successivement bâtonnier du Barreau du Saguenay, membre du comité administratif et président du comité de spécialisation du Barreau du Québec.

Fut membre du conseil d'administration de la Société générale de financement du Québec, de Donohue et de la Corporation de développement des investissements du Canada.

Ambassadeur du Canada en France de juillet 1985 à mars 1988. Présida, en 1986, le Comité international de préparation du deuxième Sommet de la Francophonie tenu à Québec en septembre 1987.

Nommé Secrétaire d'État du Canada le 31 mars 1988. Élu député progressiste-conservateur dans Lac-Saint-Jean à l'élection partielle fédérale du 20 juin 1988. Réélu aux élections générales de 1988. Ministre de l'Environnement du 30 janvier 1989 au 22 mai 1990. Démissionna comme ministre et membre du caucus du Parti progressiste-conservateur et siégea comme indépendant. Fut président et chef du Bloc québécois, qu'il dirigeait depuis juillet 1990, du 15 juin 1991 au 15 janvier 1996. Réélu pour ce parti dans Lac-Saint-Jean en 1993. Chef de l'opposition officielle d'octobre 1993 à janvier 1996. Démissionna de ses fonctions de chef de l'opposition officielle, de député de Lac-Saint-Jean et de chef du Bloc québécois le 15 janvier 1996.

Président du Parti québécois du 27 janvier 1996 au 11 janvier 2001. Premier ministre du Québec du 29 janvier 1996 au 8 mars 2001. Élu député du Parti québécois dans Jonquière à l'élection partielle du 19 février 1996. Réélu en 1998. Démissionna le 8 mars 2001.

Retourna à la pratique privée. Associé au cabinet d'avocats Davies Ward Phillips & Vineberg à compter d'avril 2001. Président de l'Association pétrolière et gazière du Québec de janvier 2011 au 6 février 2013. Médiateur spécial en relations de travail à l'aluminerie de Bécancour ABI depuis avril 2011. En janvier 2015, fut nommé médiateur entre Produits forestiers Résolu, le gouvernement du Québec et les communautés cries et innues au Lac-Saint-Jean.

Président du conseil d'administration de l'Orchestre symphonique de Montréal depuis le 27 septembre 2004. Membre de plusieurs conseils d'administration : Transcontinental depuis septembre 2001, Saputo depuis février 2004 et Groupe BMTC depuis mars 2004. Membre du conseil consultatif de Dessau-Soprin depuis mars 2003.

Décoré de la médaille Gloire de l'Escolle de l'Association des diplômés de l'Université Laval en octobre 2001. Fait commandeur de la Légion d'honneur le 9 octobre 2002. Reçut un doctorat honorique de l'Université du Québec à Chicoutimi le 27 avril 2007. Désigné « avocat émérite » par le Barreau du Québec le 9 mai 2007. Élevé au rang de grand officier de l'Ordre national du Québec pour sa contribution exceptionnelle à la vie québécoise le 19 juin 2008.

Publia À visage découvert chez Boréal en 1992 et Lettre à un jeune politicien en 2012. Auteur de plusieurs articles spécialisés.

Date de mise à jour de la biographie : Février 2013

Archives