Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Télesphore-Damien Bouchard

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Télesphore-Damien Bouchard

Télesphore-Damien Bouchard

(1881-1962)

 

Biographie

Né à Saint-Hyacinthe, le 20 décembre 1881, fils de Damien Bouchard, cordonnier, et de Julie Rivard.

Étudia à l'Académie Girouard et au Collège de Saint-Hyacinthe. Bachelier ès lettres. S'inscrivit à la Faculté de droit de l'Université de Montréal le 13 janvier 1903.

Collabora durant plusieurs années aux journaux La Patrie et La Presse à partir de 1899. De 1900 à 1902, fut journaliste à L'Union, organe libéral de Saint-Hyacinthe, en devint directeur en 1902 et propriétaire en 1903. Changea le nom en 1912 pour Le Clairon de Saint-Hyacinthe et en demeura le propriétaire jusqu'en 1959. Fondateur et propriétaire du journal En avant de 1937 à 1939. Fondateur et directeur, de 1946 à 1957, du Clairon de Montréal, devenu Le Haut-Parleur en 1950. Trésorier de la Yamaska Printing Co, puis propriétaire jusqu'en 1959. Exploita à partir de 1909 une agence de vente d'automobiles qu'il exploita durant plusieurs années. Propriétaire foncier à Saint-Hyacinthe à partir de 1911. Directeur d'Hydropeat vers 1930.

Candidat défait au siège du district no 3 de Saint-Hyacinthe à la fin de 1905; fut élu peu après dans un autre district. Échevin à Saint-Hyacinthe de 1905 à 1908. Président du comité des finances en 1907 et en 1908. Démissionna et occupa le poste de greffier de 1908 à 1912. Maire de Saint-Hyacinthe 1917 à 1930 et de 1932 à 1944. Président de l'Union canadienne des municipalités en 1918, en fut membre et secrétaire-trésorier jusque vers 1937. Représentant des municipalités d'Amérique au Congrès mondial des villes et des municipalités en Espagne en 1929.

Président du Club des jeunes libéraux de Saint-Hyacinthe vers 1904. Élu député libéral dans Saint-Hyacinthe en 1912. Réélu en 1916. Défait en 1919. De nouveau élu dans Saint-Hyacinthe en 1923, en 1927, en 1931, en 1935, en 1936 et en 1939. Orateur suppléant de l'Assemblée législative du 24 janvier 1928 au 7 janvier 1930. Orateur du 7 janvier 1930 au 6 juin 1935. Ministre des Affaires municipales, de l'Industrie et du Commerce dans le cabinet Taschereau du 6 juin 1935 au 27 juin 1936. Ministre des Affaires municipales et ministre des Terres et Forêts dans le cabinet Godbout du 27 juin au 26 août 1936. Chef de l'opposition de 1936 à 1939. Ministre des Travaux publics dans le cabinet Godbout du 8 novembre 1939 au 5 novembre 1942. Président du Bureau de reconstruction économique de 1939 à 1944. Ministre de la Voirie dans le même cabinet du 8 novembre 1939 au 3 mars 1944, date de sa nomination comme sénateur de la division des Laurentides. Démissionna de son poste de député le 6 mars, entra en fonction au Sénat le lendemain et y siégea jusqu'à son décès. Président d'Hydro-Québec du 21 avril au 23 juin 1944.

Président de la Chambre de commerce de Saint-Hyacinthe en 1911. Président de l'Union des agriculteurs de la province de Québec en 1918. Président de la Ligue des consommateurs d'électricité en 1932. Président du Syndicat national de rachat des rentes seigneuriales de 1935 à 1944. Président de l'Association du cinéma de Montréal dans les années 1940. Fonda le 8 mai 1943 l'Institut démocratique canadien dont il fut président. Fonda la Canadian Unity Alliance en 1945. Cofondateur du Foyer Dieppe le 11 novembre 1946.

Membre de la Canadian Authors Association. Membre de la Public Ownership League of America. Lieutenant-colonel honoraire du régiment de Saint-Hyacinthe. Membre du Club de réforme, du Club canadien, du Mount Stephen Club de Montréal, du Club maskoutain de Saint-Hyacinthe, du Club de la Garnison de Québec, du Cercle universitaire et du Club littéraire de Saint-Hyacinthe. Patron honoraire de la Société philharmonique de Saint-Hyacinthe. Président de la Compagnie de théâtre de Saint-Hyacinthe. Président de la corporation de l'École technique de Saint-Hyacinthe.

Reçut un doctorat en sciences économiques et politiques honoris causa de l'Université de Montréal le 3 juin 1943.

Publia ses Mémoires en 1960 ainsi que plusieurs de ses discours.

Décédé à Westmount, le 13 novembre 1962, à l'âge de 80 ans et 10 mois. Inhumé à Saint-Hyacinthe, dans le cimetière de la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire, le 19 novembre 1962.

Avait épousé à Montréal, dans la paroisse Sainte-Cunégonde, le 12 mai 1904, Marie-Blanche-Corona Cusson, fille de Napoléon Cusson et d'Élisa Gagné.

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2013

Archives