Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Jean-Guy Cardinal

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député
Jean-Guy Cardinal

Jean-Guy Cardinal

(1925-1979)

 

Biographie

Né à Montréal, le 10 mars 1925, fils d'Armand Cardinal, pharmacien, et d'Éva Harbec.

Fit ses études à l'École Saint-Vincent-Ferrier, au Collège André-Grasset, à l'École des beaux arts, à l'Université de Montréal, à l'Institute Alexander Hamilton à New York, à l'École des hautes études commerciales à Montréal et à la Famous Artists School à Westport, dans l'État du Connecticut. Mérita le prix de la Chambre des notaires, le prix de l'Association générale des diplômés de l'Université de Montréal et celui de la Banque de Montréal. Obtint un certificat d'études en Business Administration de l'Institute Alexander Hamilton en 1948, une licence en droit en 1950 et un doctorat en droit en 1957 de l'Université de Montréal, un diplôme en arithmétique commerciale du gouvernement du Québec en 1958. Fut titulaire du Mérite d'or de la Faculté de droit de l'Université de Montréal en 1959. Obtint un certificat de perfectionnement en administration de l'École des hautes études commerciales en 1960 et un certificat de la Famous Artists School en 1967.

Notaire à l'étude de Me Jean-Marie Trépanier, à Lachine, de juillet 1950 à juillet 1953. À la Faculté de droit de l'Université de Montréal, fut chargé de cours de février à juillet 1953, professeur assistant de juillet 1953 à décembre 1965, professeur titulaire en 1966 ainsi que doyen de la faculté de 1965 à 1967. Fut également professeur invité à l'École d'architecture de Montréal en 1964 et en 1965. Secrétaire général de 1958 à 1965 et directeur général adjoint en 1965 du Trust général du Canada. Membre de la Cour des commissaires civils des paroisses de Montréal de 1959 à 1967. Président du comité de droit des biens et de la fiducie de l'Office de révision du Code civil de 1963 à 1967. Membre de la Commission de l'enseignement supérieur du Conseil supérieur de l'éducation du Québec de 1965 à 1967. Membre du conseil d'administration de l'Institut scientifique franco-canadien en 1966 et en 1967. Administrateur de La Laurentienne en 1966 et en 1967.

Nommé conseiller législatif de la division de Rougemont le 31 octobre 1967. Appuya l'Union nationale. Démissionna le 23 octobre 1968. Élu député de l'Union nationale dans Bagot à l'élection partielle du 4 décembre 1968. Réélu en 1970. Ministre de l'Éducation dans les cabinets Johnson et Bertrand du 31 octobre 1967 au 12 mai 1970. Vice-président du Conseil exécutif du Québec du 11 décembre 1968 au 12 mai 1970. Premier ministre intérimaire du Québec du 11 décembre 1968 au 20 janvier 1969. Défait au congrès de direction de l'Union nationale en 1969. Ne s'est pas représenté en 1973.

Professeur invité à la Faculté de droit de l'Université Laval en 1970 et en 1971. Membre de l'étude des notaires et conseillers juridiques Milette, Gauthier, Cardinal, Rivet, Hogue, Bergeron, Dauth et Morin de novembre 1972 à 1974. Professeur titulaire à la Faculté de droit de l'Université de Montréal de 1974 à 1976.

Élu député du Parti québécois dans Prévost en 1976. Vice-président de l'Assemblée nationale du 14 décembre 1976 jusqu'à son décès.

Fut membre du Corps d'entraînement des officiers canadiens de 1943 à 1945, puis instructeur d'infanterie en 1945 et en 1946. Obtint un brevet de sergent et une commission de lieutenant d'infanterie.

Membre honoraire du conseil d'administration du Centre d'études et de documentation européennes et du conseil d'administration du Musée des beaux-arts de Montréal de 1968 à 1970. Gouverneur de la Chambre de commerce des jeunes du district de Montréal de 1969 à 1975. Membre de l'Institut de cardiologie de Montréal en 1970 et en 1971. Membre et gouverneur du conseil d'administration de l'Hôpital Saint-Michel. Secrétaire du Chartered Institute of Secretary. Secrétaire honoraire de la Chambre de commerce de Montréal. Secrétaire de la Chambre de commerce française. Membre de l'Association du Barreau canadien. Président de l'Association des jeunes notaires du district de Montréal et de l'Association du notariat de Montréal dont il fut également secrétaire. Conseiller technique des professeurs de l'Université de Montréal. Membre de la Société royale du Canada, de la Fondation Saint-Thomas-d'Aquin du Canada, du Conseil de la vie française en Amérique et de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Président du conseil d'administration des scouts catholiques de Montréal. Membre du Cercle universitaire de Montréal et du Club Saint-Denis. Gouverneur honoraire du Club Renaissance de Montréal et de Québec. Président du Club Richelieu de Montréal et du Cercle de la Place d'Armes. Syndic de la paroisse Sainte-Catherine-de-Sienne. Créé commandeur de l'Ordre de l'Étoile équatoriale en 1968.

Directeur du Quartier latin. De 1957 à 1968, il fut secrétaire de rédaction de la Revue du notariat dont il fut nommé directeur adjoint en avril 1976. Auteur de Le droit de superficie - Modalité du droit de propriété (1957), Canadian Jurisprudence - The Civil and Common Law (1958), L'union vraiment nationale (1969), Le Droit civil au Québec: ses sources, son évolution, son originalité (1967). A écrit plusieurs chroniques parues en 1970 dans Le Temps nouveau ainsi que bon nombre d'articles publiés notamment dans la Revue du notariat, la Revue du Barreau et l'Administration paroissiale.

Décédé en fonction à Québec, le 16 mars 1979, à l'âge de 54 ans. Inhumé à Sainte Foy, dans le cimetière Notre-Dame-de Belmont, le 19 mars 1979.

Avait épousé à Montréal dans la paroisse Saint-Étienne, le 14 juillet 1951, Jacqueline Boisvert, fille de Paul-Émile Boisvert et de Violette Busseau; puis, au palais de justice de Québec, le 30 novembre 1972, Julienne (Julie) Meilleur, fille de Lionel Meilleur, tailleur, et de Pauline Cormier.

Date de mise à jour de la biographie : Novembre 2008

Archives